Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Uncharted

Uncharted

Après une longue préproduction, et de nombreuses rumeurs, nous avions appris en mars 2020 que l'adaptation cinématographique de "Uncharted" allait voir le jour. Série de 4 épisodes et un spin of, exclusivement sur PlayStation, les jeux développés par Naughty Dog explosaient la rétine et les possibilités techniques sur PlayStation 3 et PlayStation 4. J'oubliais le jeu sur PlayStation Vita aussi, c'est vrai. Donc, dans les jeux nous découvrions Nathan Drake, qui fait équipe avec le vieux briscard Victor Sullivan. Action à tout va, aventure qui mène aux 4 coins du monde. Fusillade, escalade, un brin de réflexion, bref, un Tomb Raider masculin avec un goût prononcé du grand spectacle et pas mal d'humour.

Les jeux sont excellents, et ont redonné un second souffle à l'action aventure sur console, poussant même Crystal Dynamics qui avait repris la saga Tomb Raider en main, à sortir un tout nouveau jeu de la saga, nommé "Tomb Raider". C'était en 2013 et de qualité, avec un défaut, le manque d'humour. D'ailleurs, c'est cette version de Lara Croft qui servira au troisième film nommé "Tomb Raider", avec un succès mitigé. Pourtant je l'ai bien aimé. Du coup, le film qui est sorti le 16 février 2022 et réalisé par Ruben Fleischer me semblait intéressant à voir. Bande annonce en version originale sous titrée en français, tandis que j'ai vu ce film en version française.

Vidéo de SonyPictureFr

Alors, le choix de du duo Tom Holland et Mark Wahlberg pour interpréter Nathan "Nate" Drake et Victor "Sully" Sullivan donnait la donne si j'ose dire. Ce qui ne veut rien dire. Mais bref, rajeunir les personnages pour mieux parler de leur rencontre et de la construction du duo iconique pour mieux lancer une saga cinématographique s'annonçait mal. Mais de quoi parle le film pendant presque 2 heures ?

Déjà, on débute par son milieu, ou un peu après le milieu du film, avec la scène de l'avion, la plus spectaculaire du film, mais aussi la moins réussie je trouve. Histoire d'offrir un avant goût de l'action du film. Sauf que le film n'a que peu d'action dans sa première partie. C'est surtout pour mieux remonter le temps, 15 ans avant. Nate (Tiernan Jones pour sa version jeune, Tom Holland pour celle "de nos jours") est à l'orphelinat avec son frère Sam (Rudy Pankow). La fratrie est issue d'une famille d'explorateurs, et aime l'Histoire.

Résultat, après une introduction dans un musée, Sam, qui est majeur, va être emmené par la police. Sauf qu'il préfère fuir, promettant à son jeune frère de revenir. De nos jours, Nate est barman, mais pas que. C'est un voleur hors pair qui voit Victor Sullivan (Mark Wahlberg) s’intéresser à ses talents. Il est sur la piste du trésor de l'équipage de Magellan, plusieurs milliards en or à retrouver. De quoi attiser la curiosité de Nate, qui hésitera un court instant avant de rejoindre cette aventure, sa première, où il va rencontrer moult personnages et parcourir le monde à la recherche de ce trésor.

Nate va ainsi découvrir un nouveau monde, fait de trahison mais aussi d'aventure et de danger. Il pourrait même peut-être retrouver la trace de son frère. Ce qui fonctionne plutôt bien dans cette adaptation, c'est l'inspiration du jeu, en se lançant dans un univers parallèle. Ce n'est en aucun cas l'origine du duo. La rencontre diffère des jeux, ce qui montre la volonté de s'émanciper des jeux.

Alors, ceci a été tenté dans "Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City", mais sans budget et sans grand talent. Ici, avec "Uncharted" c'est tout de même un peu plus captivant et moins ridicule que chez Johannes Roberts. On regrettera la sous exploitation d'un personnage secondaire, voire carrément la non présence du premier personnage que l'on voit dans le tout premier jeu. On regrettera aussi l'absence d'un élément capital du gameplay. Pas de fusillade ici. Sans parler du réalisme du film (relatif hein, je pense en fait à un point précis qui terrifie dans les jeux et est absent ici) qui donc ôte la partie "horreur" des jeux.

Mais en fait, il ne faut pas comparer les jeux à ce film. Ils n'ont en commun que les noms, que ce soit le nom du film ou des personnages et c'est à peu près tout. On retrouve certes l'escalade, les combats à mains nues, l'aventure, la recherche de trésor, mais tout ceci est moins poussé. De plus, l'humour est là, mais moins marqué je trouve. On attend les "oh non, oh non, oh non" marquant des jeux, et c'est à peu près tout. Oh, un caméo fort sympathique sur la plage perd tout son sens en version française, car il s'agit tout simplement de la voix originale de Nathan Drake, l'acteur Nolan North.

Mais je m'excuse, j'ai un peu trop fait de révélation. Le final est dingue, mais pour le coup, perdra tout le monde. On n'y croit jamais, et malgré une réalisation pas si dégueulasse qui fait monter la tension, la volonté de faire dans le grand spectacle fait que cette bataille navale aérienne nous paraît irréelle. Comme l'a indiqué Benzaie dans sa chrono critique (visible en fin de chronique, avec aussi l'excellent "Les Vedettes"), la suspension d'incrédulité, qui permet aux spectatrices et spectateurs de tolérer des choses souvent incroyables, et bien ici elle est jetée aux oubliettes et ceci fait que l'on sort de la dernière partie du film.

Dommage, car honnêtement, les 2 heures passent vite. Si l'on ne connaît pas les films, on tombe sur un honorable film d'aventure, avec des personnages plus ou moins recherché, et des bonnes idées à la réalisation. On ne dépasse pas les Indiana Jones, mais oui, le "Tomb Raider" de 2018 est surpassé. Sachant que j'avais aimé ce dernier, et bien j'ai aimé cet "Uncharted". On passera rapidement sur le fait que l'on voit souvent Tom Holland en Spider-Man le long du film, mais l'acteur s'en sort super bien et porte le film.

Par contre, les fans des jeux seront irrémédiablement déçu.e.s. Un peu comme "Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City", mais en moins violent tout de même. Le film ne supporte pas la comparaison avec les jeux. D'autant plus que dans ces derniers, les personnages se connaissent très très bien et ont de la "bouteille", de l'expérience et de la complicité. Il faut être capable de se détacher des jeux. Après, en soi, le film n'est pas foufou non plus. On pourrait le classer dans les AA, soit pas un AAA "blockbuster" hyper propre et bien léché. C'est un cran en dessous, car il y a beaucoup de recherche, mais ces phases restent sympathiques.

Pas mauvais, pas bon, pas fidèle aux jeux, ce film aurait pu être un échec. Pourtant, l'implication de Tom Holland et la réalisation assez propre permettent de ne pas voir passer les 2 heures. Je ne me suis pas ennuyé, et même si le final va trop loin pour ne pas empêcher de sortir du film, et bien je trouve que ça passe. Si vous ne connaissez pas les jeux, ou que vous êtes capables de vous détacher de ceux-ci, ça reste un film sympathique. J'ai vraiment aimé, bon, pas au point de le revoir dans l'immédiat, mais quand il sera disponible sur une plateforme de diffusion en ligne (pour ne pas dire "streaming"), je le reverrai en version originale sous titrée en français avec plaisir. Sympa quoi, sauf pour les fans hardcore des jeux.

@+

Vidéo de benzaieTV

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article