Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Old Boy - Tome 3

Old Boy - Tome 3

Après deux premiers tomes plus ou moins riches en évènements, ce qui ne veut rien dire, le troisième tome qui se présente face à nous s'annonçait puissant, et blindé de flashbacks. Avertissement, il n'y en aura pas autant que cela. Ce qui ne fait qu'accentuer la différence avec son adaptation cinématographique Sud-Coréenne. Mais un nouveau personnage va faire son apparition, et surtout, le mystérieux homme de main du tortionnaire de Gotô.

La partie de pêche s'achève sur un établissement des règles d'un jeu malsain. Notre héros va devoir tout faire pour se souvenir du mystérieux Dôjima. Celui-ci est riche, vient de se présenter à visage découvert, mais il a subit une chirurgie esthétique, afin de brouiller les cartes. Si Gotô arrive à s'en rappeler, Dôjima mettra fin à ses propres jours, sinon, c'est notre héros qui sacrifiera sa vie. Les enjeux et les règles sont posés, la partie peut débuter.

Avec une sorte de coup de pression mit par Dôjima, en la personne d'un surveillant qui débarque au Moon Dog, le bar tenu par Tsukamoto et qui sert de dortoir à Gotô. Cet étrange personnage est chargé de guider Gotô, en le mettant sur la piste de l'ancienne institutrice du personnage principal. Ceci permet de mettre une fourchette temporelle quand à la rencontre entre Gotô et Dôjima. 6 mois. Seulement 6 mois. Mais la mémoire fait défaut à notre héros, sans qu'il ne sache pourquoi.

Heureusement, l'ancienne institutrice, désormais écrivaine, va être une précieuse alliée dans ce jeu bizarre. Elle guidera parfaitement. Mieux, elle l'aidera à protéger Eri quand Dôjima va effectuer une violente menace. Il s'en prendra à Tsukamoto pour prouver son pouvoir. Ainsi, Kurata (l'ancienne institutrice) va mettre à l'abri Eri à l'aide de Max, dans ce qui sera la seule scène d'action de ce tome. Une poursuite à moto plutôt sympathique, qui montre le plan alambiqué de Max et Kurata afin de protéger la seule connaissance de Gotô qui pourrait être menacée par Dôjima.

D'ailleurs, je cite le surnom du grand méchant de l'histoire, mais on apprendra sa vraie identité. Les flashbacks intervenants peu, mais de façon très efficaces. Nous ne sommes pas face à un "20th Century Boys" qui s'amuse avec le temps, ici ce seront des bribes de souvenirs, au fur et à mesure que Kurata et Gotô essaient de remonter le fil de l'histoire.

D'ailleurs, je cite le manga de URASAWA Naoki, car l'édition Deluxe de chez Panini Manga est à peu près similaire à celle du "Old Boy" que nous voyons du jour. naBan éditions a effectué un énorme travail, aussi bien sur la surcouverture, le papier, que la traduction. Tout y est impeccable, et même si je l'ai déjà dit et que je le répéterai pour le tome 4, c'est toujours bon à rappeler.

Le dessin de MINEGISHI Nobuaki met parfaitement en image et en scène le scénario de TSUCHIYA Garon. Celui-ci est moins complexe à comprendre que le film de 2003, mais reste captivant malgré tout. On y trouve moins de scène mémorable, il n'y a pas beaucoup de personnages, mais on s'attache à tous et toutes. Le passage sur le coup de pression mettant en scène Tsukamoto est effrayant. Malgré sa peine, Gotô n'abandonnera pas et continuera à essayer de se souvenir.

On le sent plus attristé de savoir quelle horreur il a bien pu commettre pour s'être retrouvé 10 ans enfermé, que de mourir. On le voit lors des nombreux face à face qu'il a avec Dôjima. Il est bien difficile de penser que ce manga date de 1996. Oui, "City Hunter" était aussi joli et date d'avant, mais quand même, la qualité du dessin et le sérieux du scénario sont surprenants. Et très plaisants.

Je sais qu'à chaque tome, je me répète, sur la qualité de l'édition, du dessin et du scénario. Mais c'est parce que je ne veux pas trop en révéler. Je peux juste vous dire que le film de Park Chan-Wook a pris de grandes libertés avec le manga original. Et ceci rend les œuvres tellement différentes, qu'on ne peut même pas les dire complémentaires, ce sont deux expériences différentes. Le tome 4 va donc apporter la grande révélation. Et ça fait un peu peur. Peur qu'elle ne soit pas à la hauteur de l'expérience vécue jusque là. En attendant, voici un manga à obtenir d'urgence si vous aimez le genre "thriller". J'adore.

@+

Old Boy - Tome 3
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article