Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Light Up the Sky - BLACKPINK

Light Up the Sky - BLACKPINK

Depuis fin 2018, je me retrouve à suivre timidement la KPop. Tout à certes débuté avec PSY et son "Gangnam Style", dont l'album "Vol.6 : PSY Part.1" sera le premier achat KPop de ma vie. Le deuxième étant "YES OR YES" de TWICE. Pour ce dernier, ce fut en décembre 2018 que je franchis enfin le pas de commander de la KPop. TWICE m'avait conquis avec "One More Time" (single acheté en mai 2018), une des dernières découvertes que m'offrit feu Nolife, puis j'ai acheté "BDZ" et "#TWICE" en août de la même année, et même le "Debut Showcase : Touchdown in Japan" en DVD lors du mois d'octobre 2018. Avant donc de finalement aller jeter un œil et mes oreilles sur la discographie sud-coréenne du groupe.

Ceci marqua mon entrée discrète dans le monde de la KPop. Dès lors, j'ai décidé de faire une discographie TWICE, parce que j'aimais bien. Aussi bien sud-coréenne que japonaise. Et donc fin décembre 2018, j'avais déjà pas mal de chose et même fini par commander "What is Love ?" et "THE YEAR OF YES". Ce dernier est une ressortie de "YES OR YES", avec un titre en plus il me semble. Il faut dire que les versions sud-coréennes sont magnifiques et offrent beaucoup de choses physiques à défaut d'être de vrais albums comme je l'entends. À savoir avec au moins 10 titres. Nope, là nous sommes plutôt à 8-9 chansons. Mais passons.

Le côté bizarre est que hormis le clip "One More Time", je me refusais de voir les autres clips. Elles sont 9, je n'arriverais jamais à les connaître, donc je ne cherchais pas. Je mis bien 1 année et demie avant que "Fanfare" me fit plonger définitivement dans le monde de TWICE. Mais avant ça, en avril 2019, un autre groupe allait marquer de son empreinte le monde de la musique. En effet, alors qu'elles ont débuté leur tournée mondiale, Jisoo, Lisa, Jennie et Rosé voient leur clip "Kill This Love" défoncer les records YouTube. En plus, avril 2019 marque le passage de BLACKPINK à Coachella, un immense festival californien. BLACKPINK sera le premier groupe féminin de KPop à s'y représenter.

Je m'en souviens, car dans la foulée le groupe est venu à Paris, au Zénith. Et je n'étais pas encore totalement conquis, vu que "Kill This Love" m'avait un peu effrayé. Le concept de "Girl Crush" étant quelque peu spectaculaire quand on suit assidûment KIKKAWA You ou les Up Up Girls (Kari). Nettement plus sûres d'elles, plus virulentes, le son est percutant et elles semblent arrogantes, limite violentes. Il me faudra des vidéos des membres de BLACKPINK détendues et souriantes pour comprendre qu'il s'agit d'un concept et qu'en fait elles ne veulent pas m'assassiner.

Le point assez drôle est que j'ai commencé à suivre IZ*ONE à ce moment là, leur discographie sud-coréenne je veux dire. Malgré le froid que "Kill This Love" avait jeté sur moi, je pense que l'annonce de la fin de PASSPO en septembre de l'année précédente, alors que je commençais à acheter les albums du groupe, me fit reporter mon attention sur BLACKPINK. Ainsi, c'est à la mi-avril 2019 que j'ai tenté l'aventure avec "Square Up", que j'ai reçu plus tardivement. Fait rigolo, dans ma commande il y avait aussi "Fancy You" de TWICE, "ABE Mao Live No.8" en DVD et le single "We are the light" de miwa. Que des artistes que j'ai commencé à suivre quelques mois avant.

J'avoue, ce fut une claque. Et dès lors, à l'instar de TWICE, j'allais tout prendre de BLACKPINK. Oui, bon, je suis une peu taré sur ce point, mais peu importe. Car contrairement à TWICE, BLACKPINK a peu de membres, il est donc facile d'apprendre leurs noms. En plus, c'est rigolo, mais il y a un nom à consonance francophone (Rosé). Ainsi, quand j'ai décidé de prendre Netflix en octobre, le reportage sur la formation et les débuts du groupe "Light Up The Sky", réalisé par Carolin Suh, faisait partie de mes priorités. Petite bande annonce en version originale sous titrée en français, comme la façon dont je l'ai vu.

Vidéo de Netflix France

Cela fait pile 1 an et 1 mois qu'il est disponible sur la plateforme de vidéo. Sorti le 14 octobre 2020, il présente les membres, à travers un petit passage sympa comme tout, nous expliquant où elles sont nées, où elles ont grandi, et comment elles sont devenue trainees (apprenties) chez YG Entertainment. On y découvre des personnalités attachantes, qui ont énormément travaillé et en ont bavé.

On a des images d'archives, où on les voit petites, et ça fait un peu bizarre. On découvre aussi leurs points forts, comme la danse pour Lisa, le rap pour Jennie ou la capacité de jouer du piano et de la guitare pour Rosé. Jisoo est l'aînée du groupe, elle se charge de protéger les autres membres et est une femme très forte. C'est ce que nous dira Teddy Park, un des compositeur et auteur pour BLACKPINK. Je crois même qu'il est un des principaux producteur.

Après une très belle présentation, précise, des membres, ainsi que la formation du groupe, il y sera question de la tournée mondiale de 2019. Qui débute en Asie, fait un gros passage aux États-Unis d'Amérique, et passe même par l'Europe. Les images sont magnifiques, on les voit interrogées une à une, de façon plus paisible (en dehors de la tournée donc), et c'est assez étonnant quand on connait et aime bien le groupe.

Car on y voit l'envers du décor. Les enregistrements, le processus créatif avec Rosé notamment. Les doutes, mais aussi les coulisses d'un concert. Bon, c'est assez rapide, mais c'est hyper captivant, et je pense qu'importe si on connaît ou non le groupe, elles sont assez attachantes pour ne pas rester devant les 80 minutes du documentaire.

C'est agrémenté avec des chansons du quatuor, sans être trop lourd pour autant. Ce qui fait que si l'on aime pas la KPop, je pense que ça passe. C'est très bien monté, agréable à suivre et il est inutile de dire que les BLINKs (nom des fans de BLACKPINK) se doivent de le voir si ce n'est pas déjà fait. On ne joue pas trop sur l'émotion (bon, un petit peu, mais ce n'est pas lourd), et on sent une forme de sincérité même si évidemment on esquive rapidement les points difficiles des idols et de leur formation. Un excellent reportage, qui en dévoile un petit peu sur la création et le fonctionnement d'un groupe, tout en n'oubliant pas le principal, les membres de celui-ci, ici parfaitement exposées. À voir je pense, j'ai adoré (mais ça c'est parce que j'adore déjà BLACKPINK).

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article