Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Futurama - Saison 07

Futurama - Saison 07

Numérotation Disney Plus oblige, nous voici à la septième saison de "Futurama", qui est en fait la première moitié de la saison 6. C'est difficile à suivre, je sais. Mais au moins, contrairement aux premières saisons, les épisodes seront ici dans l'ordre. En effet, en juin 2010 la chaîne étasunienne Comedy Central décide de produire une nouvelle saison du show créé par Matt Groening et David X. Cohen. C'est cette chaîne qui diffuse "South Park" sur son territoire d'origine pour info.

Au delà du fait que les créateurs de "Les Simpson" se retrouvent sur le même réseau de diffusion que Matt Stone et Trey Parker (pour "South Park"), c'est surtout l'attente interminable pour voir une énième renaissance de cette franchise qui intriguera. Les films servant à faire la saison 5 (saison 6 sur Disney Plus) commençant à sortir en DVD en 2007, tandis que la FOX la diffusera sous forme épisodique entre 2008 et 2009. 3 années après la sortie des premières images de "La grande aventure de Bender" et 1 an après la fin de la saison 5, revoilà tout le monde sur petit écran.

Le premier épisode en jouera énormément d'ailleurs, se nommant, ni plus, ni moins que "Renaissance". On notera que la numérotation de Disney Plus n'est pas si mauvaise que cela, car il y aura 9 mois d'écart entre "L'épisode incroyable" et "Le silence des Robots", qui marquent une césure dans cette saison. Rapide vidéo en version française, et on revient. En sachant que malgré le retour de Bernard Tiphaine comme comédien de doublage de Bender, j'ai préféré continuer en version originale sous titrée en français.

Vidéo de penpen77

Le premier épisode se veut pompeux. On nous sort un paradoxe temporel (et ce ne sera pas le premier), mais en fait non, pour finalement mieux essayer de relancer la série que l'on croyait morte. Cette introduction est brouillonne et cherche à aller trop vite je trouve. On se retrouve avec un improbable twist, concernant ou non des versions robotiques de Fry et Leela. Seule satisfaction, le fait que l'on conserve les comédiens et comédiennes des saisons précédentes.

Fry, le professeur Farnsworth, Zapp Brannigan et le docteur Zoidberg sont interprétés par Billy West. Katey Sagal reste en Leela, John DiMaggio pour Bender, Phil LaMarr en Hermes, Amy toujours avec la voix de Lauren Tom, bref, on est en terrain connu. Et la qualité est là. Le pire étant que l'on continue dans le n'importe quoi avec l'épisode 2. Leela et Zapp se retrouvant seuls, nus, sur une planète inconnue. Un nouveau jardin d'Éden en quelque sorte, avec le serpent, la pomme et tout. Seule originalité, une façon de mettre en scène les rêves de Brannigan plutôt originale.

Heureusement, on retrouve assez vite une certaine stabilité, et une volonté de parodier, voire de dénoncer le consumérisme et les réseaux sociaux. La course aux abonnés notamment, qui forcera Fry à vraiment faire n'importe quoi. Sans parler des zombies allant acheter le dernier EyePhone pour un prix exorbitant. L'épisode est plutôt bon, mais cherche à faire dans l'inutilement trash, avec le bouc à deux têtes notamment. Cependant la critique des réseaux est bien vue et fonctionne toujours 12 ans après.

"Mariages interdits" reste aussi d'actualité, bien que l'histoire entre Bender et Amy ne tienne pas vraiment la route je trouve. "Sciences idiotes" est excellent par contre. Avec les intellectuels se moquant ouvertement des moins intelligents qu'eux. L'épisode est surtout centré sur Léonard De Vinci et nous montre le fin mot de l'histoire concernant ses créations. Sympa à voir.

"Inspection mortelle" reviendra aux sources de Bender, Hermes y aura son importance aussi. Une vision du monde administratif lourd, qui sera moqué ici. Alors, "Retour vers les futurs" joue encore avec le voyage dans le temps et les paradoxes temporels inexplicables. L'épisode verra Bender, le professeur Farnsworth et Fry bondir dans le temps, jusqu'à la fin de celui-ci pour rétablir une sorte de boucle. L'épisode n'est pas mal, mais sa résolution est trop flemmarde pour le considérer comme bon.

Ensuite on aura une attaque des chats pour sauver leur planète, et une révision des religions qui mènera le professeur Farnsworth à constater une évolution, en plus rapide, de la vie. On appréciera énormément le descendant des Orang-outans qui trouvera toujours à redire sur la théorie de l'évolution. Ce dernier forçant le professeur à aller plus loin dans le chaînon manquant, le poussant à dépenser une énergie folle. On pense aux conspirationnistes ici notamment. J'ai encore cette phrase en tête indiquant qu'on ignore si la Terre est vraiment ronde après tout....

Alors, niveau paradoxe inexpliqué mais pas temporels cette fois, on tient le pompon avec "Le prisonnier de Benda". Le professeur a inventé une machine capable de permuter les esprits. Résultats, Amy se retrouve dans le corps du professeur (pour manger autant qu'elle le souhaite) et inversement (ainsi le professeur bénéficie d'un corps jeune pour vivre de fortes sensations). Forcément, ça va dégénérer, tout le monde va échanger de corps, et la résolution sent très mauvais. Vu qu'ils arrivent à faire une chose indiquée comme impossible quand Amy et Farnsworth veulent rétablir la situation.

L'épisode suivant remontre Lrrr, de la planète Omicron Persei 8, qui n'y arrive plus. Il n'a plus le goût d'envahir les systèmes stellaires. Sa femme Ndnd ne l'aime plus ainsi, et le met à la porte. Lrrr va demander assistance à Planet Express pour reconquérir sa femme. L'épisode est vraiment bien. Tout comme le pénultième de cette saison 7 (sur Disney Plus). Avec un retour en force des mutants. Une nouvelle histoire de Titanic (à roues cette fois-ci), et une belle morale. J'ai beaucoup aimé cet épisode j'avoue.

Le dernier a été diffusé en septembre 2010, alors que c'est une combinaison de 3 sketchs, un peu à la façon des "Contes de la crypte" ou des spéciaux Halloween de "Les Simpson". Honnêtement, si on retrouve l'esprit de Noël du futur, avec un Santa Claus violent, il n'y a pas de grosses sections ici. Le coup des abeilles tueuses qui reviennent, l'aspect religieux aussi de cette période de fin d'année. Heureusement, le dernier message est que "Futurama" reviendra bien en 2011, mais ce sera 9 mois après.

Une saison au départ poussive, limite pas drôle, qui en fait trop, trop vite, avec une volonté de faire du trash assez débile. Pourtant, on finit par retrouver le charme des premières saisons, une forme de cohérence et de nombreuses choses reviennent ici alors qu'elles n'avaient pas été abordées depuis longtemps dans la série. L'expérience fut sympa. L'animation s'améliore bien, avec des effets 3D parfaitement implémentés dans l'animation 2D. Si ce n'est pas une grande réussite, ça reste une saison sympa à voir, en attendant la suite.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article