Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Bloom Into You - Tome 2

Bloom Into You - Tome 2

Maintenant que l'on connaît bien Yû et Tôko, ce tome va pouvoir approfondir certaines choses. Dont la relation entre les 2 protagonistes. Sachant que l'on va rester sur ce ton doux et agréable à parcourir. Il faut dire que le Yuri de NAKATANI Nio se veut bienveillant. La plus âgée des 2 héroïnes étant la plus entreprenante, on aurait pu craindre une relation de dominante/dominée, mais il n'en sera rien.

Ici, nous allons voir le conseil des élèves prendre sa forme définitive. Avec l'arrivée de Dôjima, lui aussi en première année de lycée comme Yû et Maki. Sayaka et Tôko étant en deuxième année de lycée et respectivement vice-présidente et présidente du conseil des élèves. D'ailleurs cette dernière a une idée particulière pour le festival culturel. Il serait bien que le conseil fasse une pièce de théâtre. Une ancienne tradition perdue il y a 7 ans.

Nous verrons que si ce projet tient autant à cœur à Tôko, c'est pour une excellente raison qui sera révélée à la fin du tome. En attendant, Maki et Yû ne sont pas chauds du tout. Et là, on va s'attarder un peu sur le premier. En apprendre plus sur sa personnalité. Ceci alors qu'il découvre la relation entre les 2 héroïnes, de façon totalement fortuite.

Maki est un personnage ultra attachant, par contre je n'ai pas bien compris son passage avec ses sœurs qui d'un coup ne veulent plus rien lui dire. Enfin, je pense que j'ai mal compris. En tout cas, il est étonnant comme personnage, et je me retrouve un peu dans son état d'esprit. Après, on a une interlude assez comique. Avec Yû qui tient la caisse de la librairie familiale, et nous décrit ainsi ses amies. Elle est étonnée par le choix d'un roman de Tôko, assez osé. Mais elle ignore si c'est volontaire (pour faire passer un message) ou non. On aura la réponse à la fin du mini chapitre.

Reste qu'il faut préparer les examens de Juin, et que la fête de la culture attendra un peu. C'est dommage, car Yû aurait la candidate idéale pour écrire la pièce en la personne de Koyomi. Cependant, cette préparation des examens va permettre aux deux héroïnes de passer du temps ensemble. La plus jeune étant incapable d'étudier seule. Elle en profitera pour essayer de comprendre les sentiments de Tôko, et pourquoi pas essayer de ressentir la même chose.

Alors que les examens se rapprochent, la bibliothèque du lycée devient bondée. Résultat les filles vont réviser chez Yû, et là, j'avoue ne pas avoir tout pigé, mais Tôko aura un gros coup de chaud. Elle essaiera même d'amadouer son hôte en lui proposant de sentir les battements de son cœur. Mais Yû se contentera de prendre le poux au poignet de son invitée. La déception qui se lit sur son visage est assez comique je reconnais.

On sent aussi la frustration de l'héroïne à ne pas arriver à tomber amoureuse. Mais justement, c'est peut-être cela qui plait à Tôko ? Le second chapitre interlude verra cette dernière demander conseil à Saeki, car elle a reçu une déclaration d'amour d'une fille. Loin d'être choquée, elle lui prodigue le même conseil que Tôko a déjà mis en œuvre pour éconduire les garçons.

D'ailleurs, on verra ce que je craignais arriver, Saeki va mettre une petite pression à Yû. Comme si elle se doutait de ce qui se tramait. Et notre jeune héroïne aura la réponse au pourquoi la pièce de théâtre est si importante aux yeux de Tôko. En même temps, on comprendra mieux pourquoi la présidente du conseil des élèves agit ainsi. Semblant jouer la parfaite fille. Je ne le révélerai pas ici, mais ce sera important pour la suite.

Mais, il y a une truc que je n'ai pas compris, c'est cette forme d'exclusivité que Yû réserve à Tôko. Elle lui promet de ne tomber amoureuse de personne. Si le ton du manga est doux, calme et bienveillant, je trouve ça un peu ardu. C'est là que Tôko avoue aimer Yû parce que justement, elle n'est pas amoureuse d'elle, ou de qui elle est. Là, oui, dans ma tête c'est confus. C'est le seul point un peu délicat de ce tome.

On reste sur un superbe dessin, une découpe qui permet de comprendre une grosse partie des choses. N'étant pas au fait des sentiments féminins, des choses peuvent m'échapper. Pourtant, une nouvelle fois, quel plaisir de lire ce tome. On tourne les pages, en voulant en savoir plus, alors qu'en fait il ne se passe pas énormément de choses. C'est juste que les personnages sont tellement attachants, qu'on se prend à mieux vouloir les connaître. On reste sur la lancée, et même si, une fois de plus, la vie lycéenne est décrite comme parfaite, on sent poindre un peu de noirceur, de tristesse, en fin de tome. J'ai adoré.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article