Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Battle Tendency - Tome 03 : JoJo's Bizarre Adventure -Tome 08

Battle Tendency - Tome 03 : JoJo's Bizarre Adventure -Tome 08

C'était en plein milieu d'un affrontement entre Joseph et un des trois hommes du pilier que ARAKI Hirohiko nous avait laissé. Présentés comme encore plus puissants que Santana, AC/DC, Kars et Wham n'ont que faire des misérables humains qui les ont éveillé. Pourtant, ce dernier prendra le temps d'affronter notre héro. Surtout qu'il a plutôt dominé Caesar et Speedwagon.

C'est donc la fin de ce premier affrontement qui nous attend. Avec une grande capacité d'adaptation de la part de Joseph, qui ne suffit malheureusement pas à stopper ses démoniaques adversaires. D'ailleurs, devant sa bravoure, alors qu'il faisait croire à une fuite, Wham et AC/DC lui offriront chacun un présent. Un anneau empoisonné qui s'ouvrira dans une grosse trentaine de jours. Un autour du cœur, l'autre de la gorge. Ceci afin de permettre à Joseph de s'entraîner et de venir lutter contre eux.

Le combat a beau ne durer que 3 des 10 chapitres, il faut reconnaître qu'entre les postures improbables, les techniques incroyables et la vivacité d'esprit de Joseph, on est servi. On reste sur ce trait de dessin particulier, mais maîtrisé. Le dynamisme des mouvements me paraît manquer de clarté par moment, mais dans la lecture, ça ne dérange pas trop.

Reste que les 7 derniers chapitres de ce tome sont consacré à la découverte de la Maître de Caesar, qui fait une entrée remarquée à Venise, en marchant littéralement sur l'eau. Joseph montrera une certaine capacité à contrôler l'Onde, qui fera que la très jolie Lisa Lisa va aider Caeser et Joseph à s'entraîner sur une île au large de Venise.

JoJo aura d'ailleurs un handicap, avec un masque lui imposant le contrôle de sa respiration. Sans maîtriser celle-ci, il est impossible d'utiliser l'Onde. Et on assistera ainsi à la première épreuve, l'escalade de la tour huilée. Avec toujours ces commentaires, mais pas des personnages extérieurs cette fois. Ce sont bien Caesar et Joseph qui voient leurs pensées  s'exposer auprès des lectrices et lecteurs. Et c'est très agréable à voir.

Notamment quand Joseph croit que son ami lui en veut d'avoir activé un piège, alors que non, il est juste inquiet de ne pas le voir franchir cet obstacle. Pourtant, avec sa capacité de s'adapter hors norme, et un brin de chance, Joseph arrive au sommet de la tour seulement 9 minutes après Caesar. Alors que ce dernier a une plus grand maîtrise de l'Onde. Ceci prouve que notre héros à un talent naturel, qui ne demande qu'à être exploité.

On passera très rapidement sur les entraînements des jours suivants, ainsi qu'une petite explication concernant la pierre Super Asia et son pouvoir qui permettrait aux hommes du pilier de dominer le monde sans aucune difficulté. D'ailleurs, c'est avec un peu d'avance sur le mois d'entraînement promis, que les adversaires arrivent pour affronter nos héros.

Une fois de plus, rien à redire, c'est magnifique, drôle, riche en action. Par moment ça parle un peu trop, mais rien de gênant et ça pose le scénario avec les enjeux. C'est assez difficile de se dire que les 4 prochains tomes seront consacrés uniquement aux divers combats contre les hommes du pilier, bien qu'il me semble qu'il y a un final dans un manoir (que j'ai vu dans l'anime).

On reste sur la même conclusion, certes l'anime est plus agréable et facile à voir, et ne découvrir l'histoire qu'avec le support vidéo ou papier suffit largement. Pourtant, je ne sais pas, mais sur papier, on ressent mieux la puissance du dessin, on prend plus le temps d'admirer les postures hautement improbables, limite comiques, des personnages. On arrive à mieux comprendre certaines choses car on prend le temps de lire les informations offertes.

Dans l'anime ça avance vite, mais le manga aussi je trouve. On ne reste pas bloqué trop longtemps sur un combat, ainsi, l'affrontement de Joseph contre un des hommes du pilier sera largement achevé avant la moitié du tome 4. Bon, je suppose ceci, mais je pense ne pas me tromper. Tant les combats sont prompts et donc n'ennuient pas. J'aime toujours ce manga, dont le tome que nous voyons aujourd'hui date de 1988 quand même. À lire je pense.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
C'est fascinant d'avoir de vos nouvelles - j'aimerais aussi le voir
Répondre