Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

guitarissimo – miwa

guitarissimo – miwa

miwa (sans majuscule) est une artiste Japonaise découverte sur l’ancienne chaîne Nolife pour ma part. Elle compose, écrit et interprète ses chansons, un peu comme ABE Mao (Abema). D’ailleurs, tout comme la native de la préfecture d’Oita, elle joue du piano et de la guitare. Fait rigolo, elle est née le 15 Juin 1990, soit la même année qu’Abema. Bon, miwa fait une musique plus pop que rock, mais elle possède quelques titres Pop/Rock assez efficace. Au point qu’elle aura de nombreux tie up (titre repris pour en faire des ending/opening), dont « chAngE », 12ème générique de la série animée « Bleach » présent sur son premier album.

 

« guitarissimo », puisque c’est son nom, marque l’arrivée, après 4 ans de carrière, de miwa chez une major, en l’occurrence Sony Music Entertainement Japan. Il est sorti le 30 Mars 2011 (c’est ce que j’ai d’inscrit sur mon album), et possède 14 pistes qui offrent une heure et six minutes d’écoute.

 

« Ariena !!! » commence par justement une chanson Pop/Rock. La faute à des guitares électriques assez énervées, et une batterie qui donne le tempo. Pas loin de confondre avec une des nombreuses compositions dynamiques de ABE Mao ou Avril Lavigne. Sauf que la voix est beaucoup plus aiguë, et peut en rebuter certain.e.s. Elle a un timbre assez typique de la J-Pop, mais qui passe très bien, car ce n’est pas poussé ou forcé.

 

Ce premier titre offre un excellent rythme, très plaisant. Je dois aussi préciser que tous les titres de cet album sont écrits et composés par miwa, toute seule. Bon, les arrangements sont assurés par les divers producteurs, mais sinon, il faut reconnaître qu’elle s’avère impressionnante dans cette exercice délicat. Après, c’est facile à dire quand on ne comprend pas la langue, mais ça glisse bien à l’oreille. J’aime beaucoup ce « Ariena !!! ».

 

« don’t cry anymore » est le titre qui m’a fait m’intéresser à miwa. Une balade avec violons, guitare sèche, une voix quelque peu chargée d’émotion, la chanson est sublime. Mais pas molle comme le sont souvent les balades. Nous sommes face à une pur titre pop, suave, et qui s’avère excellent. Ici, on constate que sa voix s’accorde mieux à la composition, qui voit apparaître une guitare électrique aussi. Le tout offre une chanson marquante et que j’adore.
 

Vidéo de miwa official YouTube channel

Pour « friend ~Kimi ga Waraeba~ » on est plus sur la balade, la gentille chanson voit un piano accompagner à la perfection la voix posée de miwa. Une basse se chargeant de la rythmique. Très belle chanson, agréable. Tandis que « Haru ni Nattara » sonne vraiment comme un ending d’anime. L’introduction à la guitare électrique, la composition recherchée, avec de la batterie, du piano et même de la guitare sèche. Une fois de plus, c’est un titre posé, qui glisse parfaitement dans l’oreille. Le tout est harmonieux, et même si je ne citerais pas spécialement ce titre comme emblématique de la chanteuse, il est très bon, j’aime beaucoup.

 

« hys- » quand à lui est, plus abrupt en terme de chant et de composition. Changement complet de style musical, tout en restant pop. J’y entend une sorte de son typique des années 60-70, un chant à la limite du rap, et pourtant, on reste bien sur une chanson classique. Le titre est sympa, mais détonne vraiment dans l’album. Il permet de varier les rythmes, et le style musical. « hys- » s’écoute très bien sur l’album, mais en dehors je ne pense pas. J’aime bien pourtant.

 

« Otoshimono » est, pour le coup, une vraie balade. Calme comme il faut. Je ne peux pas m’empêcher de la comparer à ABE Mao. Cette dernière arrive beaucoup plus facilement à faire passer une grosse émotion. Chez miwa, il faut attendre le refrain et qu’elle s’énerve un petit peu afin de commencer à ressentir quelque chose. Je ne saurais dire pourquoi. Là où l’interprétation fonctionne le mieux, c’est sur la fin, quand miwa paraît se lâcher, en partant dans des aiguës qui auraient dû être irritants mais s’avèrent très chargés en émotion.

 

Une chanson qui prend le temps de s’installer, et qui au final fonctionne parfaitement. Surtout quand ce chant aiguë arrive après ce solo de guitare électrique. Le début n’est pas excellent, la fin vous donnera la chair de poule, c’est impressionnnant.

 

« Dear days » revient sur la pop sympathique, avec un piano bien présent. Une chanson gentille, qui s’écoute très bien, très belle, mais pas mémorable. Juste efficace et c’est déjà très bien. On reste sur le même style musical avec un « Samenai Yume » un peu plus pêchu qui ressemble violemment à « Again » de YUI. Du moins dans son introduction je trouve. Le reste est différent, et nous sommes ici face à une chanson classique, comme il en passe des dizaines à la radio (Japonaise je précise). C’est sympa, mais sans plus, il lui manque quelque chose, je ne sais pas dire quoi.

 

De suite, on comprend pourquoi « chAngE » a obtenu sa place comme générique de « Bleach ». On retrouve le rythme énervé de « Arenai !!! ». Bon, énervé, pas comme chez Abema (oui, je refais la comparaison, désolé), mais plus dynamique que la majorité des chansons de « guitarissimo ». Une chanson plaisante, qui s’écoute bien, mais que je ne considère pas comme la meilleure de l’album. Pire, en dehors de son dynamisme (on peut aisément imaginer l’animation du générique avec les personnages de « Bleach »), la chanson n’est pas exceptionnelle, j’aime bien mais sans plus.

Vido de Japan Expo

Par exemple, la « version cordes » de « Megurogawa <strings version> » est ultra marquante. Alors oui, le piano est un instrument à cordes (frappées), les violons aussi (cordes frottées). Étonnant, nous ne trouvons pas de guitare. J’ignore si c’est le côté plus épuré de la composition, l’alliance des violons, de la voix et du piano, mais ici, il y a une forte émotion. D’où le fait que la chanson est une des plus marquantes de l’album je trouve. Superbe chanson, rien à redire.

 

« Hatsu Natsu » cherche à nous sortir du côté triste de la piste précédente. Ici, je trouve cette chanson plus sympa que « chAngE ». De la pure pop, agréable, qui fonctionne bien. Presque le titre cliché de la J-Pop, avec des phases calmes, un refrain un tout petit plus énervé qui est agréable. J’aime beaucoup cette chanson j’avoue.

 

« Little Girl », grâce à ses paroles introductives en anglais est assez savoureuse. Ici, je retrouve du Puffy, avec ce mélange de guitare sèche et acoustique. Ce n’est pas trop dynamique, et pourtant, la chanson remue bien. Le refrain est peut-être un petit moins bon que les couplets, mais cette chanson marque. Elle détend bien.

 

Le son de « Bokura no Mirai » aurait pu servir de conclusion à l’album (en plus les paroles parlent de « futur », mirai en japonais), mais ce n’est pas le cas. Une très belle chanson. D’ailleurs, c’est un titre que l’on s’attend à entendre dans un drama romantique, je ne sais pas pourquoi. On termine « guitarissimo » par le très sobre et puissant « Tsuyoku Naritai ». Avril Lavigne avait su clore sur une puissante émotion son « Under my skin » avec « Slipped Away », et bien miwa nous offre « Tsuyoku Naritai ». Superbe balade, qui ne manquera pas de créer une belle émotion auprès de ses auditrices et auditeurs. La faute à des violons ? Une superbe interprétation ? Je l’ignore, en tout cas on devine que les paroles doivent être puissantes, même si elles peuvent se traduire par « Je veux devenir plus forte ». Une sublime chanson qui clôt ce premier album à la perfection.

 

Certes, on n’atteint pas le degré de puissance d’une ABE Mao, mais en terme de chanteuse de J-Pop, miwa se place d’emblée comme une valeur sûre. Sa voix pourrait presque être considérée comme banale quand on écoute ce style musical, mais elle arrive à ajouter un petit quelque chose. Le fait qu’elle soit autrice/compositrice/interprète doit beaucoup aider. Une chanteuse qui arrive avec « guitarissimo » à se placer comme une artiste de qualité, plaisante à écouter. Une artiste que je vous conseille, bien entendu, et débuter par « guitarissimo » n’a rien de choquant tant l’album est varié et agréable. J’adore.

 

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article