Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Ticket to Ride

Ticket to Ride

"She’s got a ticket to ride, she’s got a ticket to riiiide, she’s got a ticket to ride and she d…" pardon, alors, bonjour, comment ça va ? La vache, je suis paumé là. Ah, oui, chronique à écrire tout ça. Donc, « Ticket to ride » est à la base un jeu de société nommé « Les Aventuriers du rails » en France. Créé par Alan R. Moon, les illustrations sont de Julien Delval et c’est édité chez Days of Wonder.

 

Depuis 2004, toute personne ayant plus de 8 ans peut s’adonner aux plaisirs de la conquête des chemins de fer étasuniens. Mais nous ne sommes pas là pour parler jeux de société, Inod le faisant bien mieux sur les divers médias où il écrit.

Vidéo de PlayStation Europe

Non, nous sommes ici pour parler de son adaptation vidéoludique. Essayée grâce au Xbox GamePass Ultimate sur PC Windows. Sachez que ce jeu est aussi disponible sur XBox One, iOs, Mac, Linux et Android. Pour faire simple, le but du jeu est assez proche de « Mini Metro », sans avoir pour autant une gestion complexe des lignes.

 

Déjà, le jeu se joue (c’est mieux) de 2 à 5 joueuses et/ou joueurs. L’avantage du jeu vidéo est que même en solo, on peut s’y amuser. Ainsi, après avoir choisi le plateau (seuls les U.S.A. et Scandinavie sont disponibles gratuitement via le GamePass), on sélectionne le nombre de joueurs et/ou joueuses, et nous voilà face à une carte (ou plateau de jeu).

 

On voit des villes, qu’il nous faudra relier entre elles, avec parfois des « doubles » lignes, ou des lignes de couleurs. Il vous faudra d’abord choisir 2 itinéraires à accomplir, plus ou moins long. Ici, ils sont nommés « Tickets », qui seront à poinçonner une fois la ligne établie.

 

On débute avec quelques cartes, dont j’ai paumé la quantité, désolé, c’est 4 il me semble. À chaque tour, on tire 2 cartes parmi le « chien » visible, ou on en pioche autant. Une locomotive issue du « chien » visible comptant pour 2 cartes, donc 1 tirage, sauf si on la pioche dans le tas invisible (si si, vous verrez c’est très clair en fait, promis).

 

Des wagons de différentes couleurs indiquent si on peut les utiliser sur une voie de même couleur. Logique. En sachant que les voies « grises » sont libres en terme de couleur. Cependant, une ligne entre deux villes devra se composer de wagons de la même couleur. Ainsi, si vous voyez 4 cases vides et grises, il vous faudra 4 wagons de la même couleur. Sauf si vous décidez de placer une locomotive, dans ce cas là, seules 3 cartes identiques suffiront. Sachez aussi que l’on peut placer plusieurs locomotives sur une même ligne.

Ainsi, tout le monde joue à tour de rôle afin d’accomplir ses itinéraires. On pourra évidemment tirer d’autres tickets une fois notre/nos objectif/s accompli/s. Cependant, vous ne partez qu’avec un nombre limité de wagon à placer. Quand un joueur ou une joueuse arrive à 2 wagons restant, le dernier tour s’enclenche. Gare à vous si vous ne poinçonnez pas votre ticket dans ce délai.

 

Autre petite précision, si vous jouez à moins de 4, les voies « doubles » correspondent à une voie simple. Ainsi, si quelqu’un a déjà mis des wagons dessous, vous ne pouvez pas y passer. À partir de 4, ça devient délicat à gérer, mais c’est plus drôle. On peut effectivement s’y essayer face à 4 IA (Intelligence Artificielle).

 

Au pire du pire, il y a un tutoriel rapide et efficace. La partie s’achève quand une joueuse ou un joueur a déclenché le dernier tour alors qu’il lui reste 2 wagons. Ainsi, quand c’est terminé, le décompte se lance. Avec le nombres de wagons placés, mais aussi les bonus obtenus si on prend une ligne à 6 Wagons (qui compte pour 15 points). Il y a les tickets poinçonnés qui vous donnent en plus les points qu’ils indiquent, alors que si vous n’arrivez pas à effectuer l’itinéraire, les points du ticket non poinçonné sont ôtés à votre total.

 

Enfin, un bonus est offert au joueur ou à la joueuse ayant fait la ligne la plus longue, peu importe les tickets. Dix points en plus qui peuvent vous offrir (ou faire perdre) la victoire.

 

Graphiquement, c’est hyper simple. Loin d’être moche pourtant. Le tout est clair, on s’amuse rapidement, et les stratégies à employer sont multiples. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur votre jeu, poinçonner un maximum de ticket. Ou alors, vous pouvez juste embêter les autres. Essayer de deviner les itinéraires qu’ils/elles veulent accomplir, et ainsi les bloquer. La stratégie la plus délicate étant de faire les deux en même temps.

 

Je ne vous cache pas qu’à 4 ou 5, c’est très difficile à jouer. Pourtant, on s’y amuse. Par sa simplicité. J’en suis même venu à vouloir essayer le jeu de société, pour le plaisir de toucher les cartes et les pions. C’est un jeu facile d’accès, qui nécessite de la réflexion et un brin de chance (on ne choisit ses tickets que parmi 3 à chaque fois). Le jeu coûte un peu moins de 20€ habituellement, et franchement, comme jeu vidéo, ça fait cher je trouve. Après, si un jour il est offert avec le programme Games with Gold, il peut être sympathique.

 

En tout cas voilà un très bon jeu, à essayer si vous êtes abonné.e.s au Xbox GamePass Ultimate, voire à acheter quand il sera en promo aux alentours de 5€. Si tel est le cas sur iOs, Android ou Steam, je vous le conseille, car j’ai bien aimé.

 

@+

 

P.S. : Zut, j’ai oublié de bien préciser qu’à chaque tour, on peut soit choisir des tickets, soit tirer 2 cartes, ou alors prendre une ligne (euh, relier deux villes entre elles, la consommation de stupéfiant étant débile).

 

Source des captures d’écran : Microsoft Store

Ticket to Ride
Ticket to RideTicket to Ride

Ainsi, tout le monde joue à tour de rôle afin d’accomplir ses itinéraires. On pourra évidemment tirer d’autres tickets une fois notre/nos objectif/s accompli/s. Cependant, vous ne partez qu’avec un nombre limité de wagon à placer. Quand un joueur ou une joueuse arrive à 2 wagons restant, le dernier tour s’enclenche. Gare à vous si vous ne poinçonnez pas votre ticket dans ce délai.

 

Autre petite précision, si vous jouez à moins de 4, les voies « doubles » correspondent à une voie simple. Ainsi, si quelqu’un a déjà mis des wagons dessous, vous ne pouvez pas y passer. À partir de 4, ça devient délicat à gérer, mais c’est plus drôle. On peut effectivement s’y essayer face à 4 IA (Intelligence Artificielle).

 

Au pire du pire, il y a un tutoriel rapide et efficace. La partie s’achève quand une joueuse ou un joueur a déclenché le dernier tour alors qu’il lui reste 2 wagons. Ainsi, quand c’est terminé, le décompte se lance. Avec le nombres de wagons placés, mais aussi les bonus obtenus si on prend une ligne à 6 Wagons (qui compte pour 15 points). Il y a les tickets poinçonnés qui vous donnent en plus les points qu’ils indiquent, alors que si vous n’arrivez pas à effectuer l’itinéraire, les points du ticket non poinçonné sont ôtés à votre total.

 

Enfin, un bonus est offert au joueur ou à la joueuse ayant fait la ligne la plus longue, peu importe les tickets. Dix points en plus qui peuvent vous offrir (ou faire perdre) la victoire.

 

Graphiquement, c’est hyper simple. Loin d’être moche pourtant. Le tout est clair, on s’amuse rapidement, et les stratégies à employer sont multiples. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur votre jeu, poinçonner un maximum de ticket. Ou alors, vous pouvez juste embêter les autres. Essayer de deviner les itinéraires qu’ils/elles veulent accomplir, et ainsi les bloquer. La stratégie la plus délicate étant de faire les deux en même temps.

Je ne vous cache pas qu’à 4 ou 5, c’est très difficile à jouer. Pourtant, on s’y amuse. Par sa simplicité. J’en suis même venu à vouloir essayer le jeu de société, pour le plaisir de toucher les cartes et les pions. C’est un jeu facile d’accès, qui nécessite de la réflexion et un brin de chance (on ne choisit ses tickets que parmi 3 à chaque fois). Le jeu coûte un peu moins de 20€ habituellement, et franchement, comme jeu vidéo, ça fait cher je trouve. Après, si un jour il est offert avec le programme Games with Gold, il peut être sympathique.

 

En tout cas voilà un très bon jeu, à essayer si vous êtes abonné.e.s au Xbox GamePass Ultimate, voire à acheter quand il sera en promo aux alentours de 5€. Si tel est le cas sur iOs, Android ou Steam, je vous le conseille, car j’ai bien aimé.

 

@+

 

P.S. : Zut, j’ai oublié de bien préciser qu’à chaque tour, on peut soit choisir des tickets, soit tirer 2 cartes, ou alors prendre une ligne (euh, relier deux villes entre elles, la consommation de stupéfiant étant débile).

 

Source des captures d’écran : Microsoft Store

Ticket to RideTicket to Ride
Ticket to Ride

Je ne vous cache pas qu’à 4 ou 5, c’est très difficile à jouer. Pourtant, on s’y amuse. Par sa simplicité. J’en suis même venu à vouloir essayer le jeu de société, pour le plaisir de toucher les cartes et les pions. C’est un jeu facile d’accès, qui nécessite de la réflexion et un brin de chance (on ne choisit ses tickets que parmi 3 à chaque fois). Le jeu coûte un peu moins de 20€ habituellement, et franchement, comme jeu vidéo, ça fait cher je trouve. Après, si un jour il est offert avec le programme Games with Gold, il peut être sympathique.

 

En tout cas voilà un très bon jeu, à essayer si vous êtes abonné.e.s au Xbox GamePass Ultimate, voire à acheter quand il sera en promo aux alentours de 5€. Si tel est le cas sur iOs, Android ou Steam, je vous le conseille, car j’ai bien aimé.

 

@+

 

P.S. : Zut, j’ai oublié de bien préciser qu’à chaque tour, on peut soit choisir des tickets, soit tirer 2 cartes, ou alors prendre une ligne (euh, relier deux villes entre elles, la consommation de stupéfiant étant débile).

 

Source des captures d’écran : Microsoft Store

Ticket to RideTicket to Ride
Ticket to RideTicket to Ride
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article