Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Le Muppet Show - Saison 1

Le Muppet Show - Saison 1

Comme la plupart des personnes qui ont grandi dans les années 80-90, j'ai des souvenirs ancrés d'émissions de télévision. Je vais faire le vieux con en précisant qu'il n'y avait pas moult chaînes, et encore moins un accès mondial au divertissement grâce à un internet puissant. Du coup, certaines émissions ont acquis un statut cultissime sans pour autant être de grande qualité (coucou le "Club Dorothée"). Il y a un truc faisant que ce que l'on voit (et aime) jeune, reste au plus profond de nous-même.

Durant les années 70, un programme rigolo, porté par des marionnettes (muppets en anglais) fait son apparition au Royaume-Uni. Jim Henson offre ainsi une certaine continuité entamée avec "1, rue Sésame" ("Sesame Street" en VO), un programme jeunesse présenté par Elmo, la plus connue des marionnette de ce show.

C'est donc la première saison, diffusée la première fois en 1976 au Royaume-Uni et en 1977 en France, composée de 24 épisodes de 25 minutes, que nous allons voir aujourd'hui. Seules les 2 premières saisons furent éditées en DVD, pour ma plus grande tristesse. Sur les 5 originales que propose le show. La version étasunienne (dont j'ai d'excellents souvenirs de sa diffusion sur Canal+) est elle introuvable malgré le fait qu'elle soit plus récente (1996-1998). Je tairais évidemment le truc fait par Sébastien Cauet en 2006. Pour une fois qu'une mauvaise émission se plante, mieux vaut ne pas en parler.

Vidéo de SlappySquirrelFanatic2001

Vous venez de voir, en mauvaise qualité, certains des génériques de début du "Muppet Show". Le ton de la série est annoncé. En fait, je dis série, mais c'est plutôt une émission. Avec un invité ou une invitée, par semaine. Ainsi, dans cette première saison, nous verrons le regretté Charles Aznavour, qui s'impliquera comme tout le monde, pour offrir un spectacle riche, beau, et drôle.

Petit, je me souviens de moment de rigolade devant ces animaux parlants. Je n'avais aucun souvenir de la partie spectacle. Car, comme si vous alliez à Broadway, c'est un spectacle vivant que l'on vous propose. Chanson, danse, performance artistique, le show est incroyable de diversité. Mieux, il emmène la culture souvent élitiste, dans les chaumières, ceci grâce à la petite lucarne.

Il y a toujours un côté humoristique qui ressort, mais sachez que l'on s'y cultive en se divertissant. Ainsi les chansons sont souvent riches en émotions, qu'elles soient comiques ou tristes. Que dire de ces passages rendant hommages aux mimes, ou alors à la danse contemporaine. Mieux, la musique est très présente, avec un orchestre dont les membres sont présents à l'écran, sous forme de marionnettes bien entendu.

Bien sûr, la force du show concerne ses personnages. Riches en couleur. On peut voir en Kermit la grenouille, un MC, ou maître de cérémonie, qui essaye de tout faire tenir correctement, afin de s'assurer que le show puisse bien avoir lieu. Le pauvre sera souvent handicapé par une bande de Muppets assez peu encline à suivre le fil conducteur. Ainsi, Miss Piggy, ou Piggy la cochonne, est la superstar du show. Du moins, c'est ce qu'elle croit. Elle voue un amour à sens unique auprès de Kermit. Leur relation est très complexe, ce qui surprend pour un show tout public.

On voit aussi Scooter, le neveu du propriétaire du théâtre. Sorte de stagiaire à tout faire, qui met beaucoup de cœur à l'ouvrage, mais n'arrive pas à s'imposer. The Great Gonzo (Gonzo tout court en VF) n'arrive pas à capter le public, il ne cesse de se prendre des vents, voire se fait carrément sortir des planches par ce dernier. Fozzie est le comique du groupe. Enfin bon, un comique qui n'arrive pas à faire rire le public. Pire, il se mangera de nombreuses remarques désagréables de la part des 2 vieux ronchons du balcon. J'ai paumé leurs noms, mais ils ronchonnent tout le temps. Trouvent toujours à redire au spectacle qu'ils voient, et semblent représenter les critiques stupides qui peuvent être émises par une certaine élite intellectuelle.

Il y a le groupe, avec Animal, le batteur, qui est très nerveux et stupide. Rowlf est un pianiste hors pair. C'est mon personnage préféré d'ailleurs. Bon, la palette de personnage est immense, à vous de les découvrir car c'est un régal. Je repense à Wayne et Wanda, qui n'arrivent jamais à finir leur numéro. D'ailleurs, on constate une différence entre VO et VF ici. Sam introduit fréquemment le joli couple, et ne s'en lasse jamais en VO, alors qu'en VF il se plaint du fait qu'ils ne terminent jamais.

Ainsi, la première saison du "Muppet Show" est la première série dont j'ai regardé à l'affilée, les épisodes en VF puis en VOSTFr. Un luxe que permet ce coffret DVD. Je ne m'en suis jamais lassé, et je m'amusais même des petites, mais réjouissantes, différences entre anglais et français. L'épisode de Charles Aznavour est un régal à ce propos.

Parlons des doublages. En VO, on retrouve essentiellement Jim Henson et Frank Oz. Tandis que le cast VF n'est guère plus divers, mais reste d'une immense qualité. Roger Carel est exceptionnel en Kermit, il arrive à éclipser la VO de Jim Henson, c'est dire. Mais la plus grosse performance reste celle de Micheline Dax, en Hilda, et surtout Piggy. Superbe. On retrouve aussi Francis Lax (qui est connu pour être la voix française de David "Hutch" Soul ou Harrison "Han et Indiana" Ford) en Fozzie et Scooter. Gérard Hernandez (le grand Schtroumpf de la série de ma jeunesse) est excellent aussi en Gonzo et Rowlf. Bref, c'est parfait, aussi bien en VO qu'en VF.

D'ailleurs, je salue l'adaptation française, capable de faire passer dans les années 70-80 des chansons en anglais. En ajoutant des explications. Ou alors en adaptant aux actrices et acteurs connu.e.s en France les références très britanniques de la VOSTFr. De plus, je salue l'étonnante liberté prise avec certaines insultes, Kermit disant souvent, dans un accès de colère, "vous allez me foutre le camp!". Je pense aussi à ce passage où Roger Carel ajoute un "c'est là que mon tact légendaire est efficace", absent en VO il me semble. Bref, ce show mérite d'être vu en VF et en VOSTFr.

Je comprends aisément pourquoi j'en avais de bons souvenirs. Pire, je m'en suis créé de nouveaux, et j'admire le côté "music hall" du show. On découvre des numéros de danse, de chant, de poésie, de mime, bref, on découvre un pan de la culture, le tout dans un enrobage humoristique parfait. Oui, "Le Muppet Show" doit être vu, même plus de 40 ans après, oui, il est encore efficace, oui, je suis définitivement fan. Le problème vient du fait que la saison 2 est difficile à trouver à prix décent en DVD. Je l'ai, et compte la faire l'année prochaine. Au pire j'ai un lot de DVD regroupant quelques épisodes qui mélange les 5 saisons originales, uniquement en VF, mais nous avons vu qu'elle était de qualité.

Si il est dommage de ne pas voir le reste de la série (même le show étasunien des années 90) disponible intégralement en DVD, j'espère que l'arrivée de Disney+ (le concurrent de Netflix), comblera ce trou. Je suis prêt à m'abonner à ce service (alors que je n'ai pas Netflix), uniquement pour "Le Muppet Show". Même si ce dernier n'est disponible qu'en VF ou VOSTFr. En attendant, si vous pouvez trouver le coffret de cette saison 1, n'hésitez pas, malgré l'aspect un peu "vieillot" de la technique, le show est génial à suivre, j'ai adoré et vous le conseille.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article