Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Malcolm : Saison 1

Malcolm : Saison 1

"Malcolm" ou "Malcolm in the middle" en version originale, est une série qui, lors de son apparition sur M6 à la fin de l'année 2001, a instantanément obtenu un statut de série culte. J'ai eu l'occasion d'en découvrir les premières saisons à cette époque, pendant laquelle le seul moyen de voir nos séries préférées était d'attendre la diffusion en version française à la télévision. On pouvait aussi acheter les DVD, mais souvent les tarifs étaient violents, genre 40 à 60€ pour une saison, et encore, si celle-ci n'était pas scindée en 2.

Découvrir les péripéties de la famille nombreuse de Malcolm (dont on ignore le nom d'ailleurs), offrait une sorte de continuité naturelle aux Simpson de Matt Groening, ou "Mariés, deux enfants" du duo Ron Leavitt et Michael Moye. Bon, en moins virulent tout de même. Récemment, j'ai eu la volonté de retrouver pas mal de séries ayant marquées mes années 90-2000. Ainsi "Code Quantum" ou "Columbo" seront bientôt traitées sur Ashou. Pendant cette période, vous avez pu voir que "Friends", "Buffy contre les vampires", "K 2000", "L'agence tous risques" m'avaient marqué. Et j'en oublie certainement. Mais alors, de quoi parle cette série ? Nous allons le voir après le générique original.

Vidéo de Crash Bandicoot

Petite précision, contrairement à "L'agence tous risques" qui ne possède que ses deux premières saisons en VOSTFr, m'obligeant à tout regarder en VF pour plus de continuité, donc contrairement à cette série, je regarde "Malcolm" en VF non pas par obligation. Juste que celle-ci est de grande qualité et offre des moments franchement cultes que j'ai peur de voir annulés en VOSTFr. Un peu comme "Wayne's world" voit sa VF supérieure en terme de blague que la VOSTFr.

J'ai en effet regardé l'épisode pilote en VOSTFr (et version longue), et je n'y ai pas entendu, ou vu, de gags plus sympas que dans la VF. De plus, je n'ai pas su pointé les 2 minutes supplémentaires, malgré le fait que j'ai à nouveau regardé cet épisode juste après, en VF et version normale. Du coup les 16 épisodes d'environ 22 minutes auront tous été vus dans notre belle langue.

Malcolm (Frankie Muniz) est un garçon de 11 ans. Il vit avec Reese (Justin Berfield), son grand frère, et Dewey (Erik Per Sullivan), son benjamin. Francis (Christopher Kennedy Masterson), l'aîné de la famille âgé de 16 ans, a été envoyé dans une école militaire. Il ne cessait d'en faire voir de toutes les couleurs à ses parents Loïs (Jane Kaczmarek) et Hal (Bryan Cranston). Comme toute fratrie, l'entente est délicate, sauf quand il s'agit de faire d'énormes bêtises.

Heureusement, la famille est menée d'une poigne de fer par Loïs. Il ne faut pas compter sur le père pour avoir une quelconque autorité, il en serait même presque irresponsable et lui aussi a besoin que sa femme lui mette des barrières. Loïs se retrouve à gérer 4 hommes à la maison, mais possède le caractère pour cela. Nous allons donc suivre le quotidien de cette famille le long de la série. Celle-ci débute par une grande nouvelle. Malcolm est en fait un petit génie (ou tête d'ampoule), son QI pourrait le mener vers les hautes sphères, ce qui n'est jamais arrivé à un membre de la famille.

Voilà pourquoi, malgré sa réticence, Malcolm va intégrer la classe de surdoué.e.s de son collège. Quitte à devenir une tête de turc des bagarreurs, dont son grand frère Reese fait partie. Dans cette classe, Malcolm va devenir ami avec Stevie (Craig Lamar Traylor), un Afro-américain avec de grosse lunette, asthmatique et en fauteuil roulant. Dont la famille le surprotège, ce qui donnera lieu à un épisode dans les bas fonds de la ville assez marrant.

J'oublie évidemment la prof de Malcolm, Caroline (Catherine Lloyd Burns), ou les membres de l'école militaire de Francis, dont le commandant Spangler (Daniel von Bargen) devra gérer les âneries. Car si les personnages principaux sont nombreux, ils sont tous attachants et possèdent leurs passages. On alterne entre tous ces personnages, Francis interagissants fréquemment avec ses frères par téléphone pour leur prodiguer de précieux conseils.

Ici, les épisodes s'avèrent tous passionnants. De plus on y verra des passages cultes ou franchement drôles. Comme quand les garçons vont se faire punir par Loïs, qui mènera un interrogatoire digne de Jack Bauer de "24 heures chrono", la chute de cette épisode est sublime et on ne la voit pas venir. C'est ici que nous entendrons la comptine "c'est pas gentil d'être méchant" dont je me suis toujours demandé où est-ce que j'avais découvert les paroles. C'était ici donc.

Il y a aussi le coup des baby-sitters, ou alors la voiture conduite en marche arrière... et j'en passe, quand Reese doit coucher Dewey pour pouvoir voir Chucky à la télévision, l'apprentissage des roller, avec cette musique et ce déhanché... en fait, chacun des épisodes contiendra au moins un passage marquant. Le gros défaut de cette saison est de s'arrêter sur un gros cliffangher, vu que c'est en plein milieu d'un double épisode qui nous faut patienter d'ici la saison 2.

Au même titre que "Mariés, deux enfants", "Friends", "Les Simpson" et même "The Big Bang Theory", "Malcolm" est une série de type sitcom, absolument hilarante (la phrase présente sur le DVD de cette saison 1 n'est pas fallacieuse), et même culte. Le personnage de Dewey reste le plus marquant, surtout lorsqu'il veut une peluche et qu'on constate qu'il est un peu fou. Mais évidemment, tous les personnages sont marrants, fous et attachants. Une série qui fait passer un bon moment, devant une famille bordélique, qui galère mais s'en sort malgré tout. J'adore.

Petite aparté, pour signaler que voir Bryan Cranston en papa poule un peu facilement dépassé par certains événements fait désormais "bizarre" après l'avoir vu dans "Breaking Bad". Alors que c'était l'inverse quand j'ai découvert la série créée par Vince Gilligan. Une des fins alternatives de cette série fait d'ailleurs écho à "Malcolm". Disponible en bonus dans les versions vidéos (BluRay et DVD), elle est sublime, hilarante, et vous donnera envie de découvrir la série que nous avons vu aujourd'hui.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article