Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

RiN tomes 05 & 06

RiN tomes 05 & 06

Quelle bien belle couverture que celle du tome 5 de RiN. Que l'on prononcera à la Japonaise, Line, et non pas rin, comme si nous disions "rien" de façon stupide. On retrouve Norito et son subconscient, à travers un personnage étrange déguisé en corbeau. Le héros de ce manga constatera que c'est peut-être plus que son inconscient qui lui parle à travers les rêves étranges.

Il faut dire que pour percer dans le manga, quand vous êtes lycéen, c'est compliqué. Et alors qu'il fait une "course" plutôt saine avec un camarade prétentieux de son lycée, Norito gagnera en confiance. Malgré le fait que son responsable lui face dessiner des mangas assez érotiques. Ce qui permet à SAKUISHI Harold, l'auteur de ce manga, de placer des images de filles, non pas nues, mais aux postures étonnantes.

On se marrera quant Norito demandera à un de ses rares amis de prendre de poses sexy. À chaque fois pour parfaire son dessin sur l'anatomie humaine. Oui, il préférerait que ce soit Asuna à la place, mais la belle sportive, même si elle semble pourtant apprécier Norito, paraît inaccessible au jeune ado chétif qu'il est. Il se souviendra d'ailleurs du moment où Asuna a gagné à elle seule l'épreuve du relais d'athlétisme lors de la fête du sport. Malgré le fait qu'elle fut dans une classe concurrente, le jeune garçon était happé par son charisme et sa beauté.

Donc pour lui, voir la jolie jeune fille lui adresser fréquemment la parole est une chose peu commune. Alors imaginez quand il arrive enfin à l'inviter pour une sortie à deux (mais pas en couple). Cependant, nous suivrons en parallèle Rin, qui vit toujours dans une petite ville de campagne lointaine de Tôkyô. Elle ne cesse de refuser les avances des plus beaux garçons. Inui semble éprouver un grand amour pour elle, mais il a oublié les humiliations qu'il lui a fait l'année précédente quant Rin n'était pas très attirante.

Rin a la particularité d'être ultra sensible et d'arriver à percevoir l'aura des gens à travers leurs dessins. Ce don l'épuise fortement. Elle est tout de même ultra enthousiaste à l'idée de retrouver la bande de mangakas qu'elle avait croisé à Tôkyô. Et plus particulièrement Norito. Ce dernier a d'ailleurs toujours du mal avec cette prévision offerte par une médium à moitié sérieuse. Il aura un choix à faire parmi deux filles, une d'elle le mènera à la désolation, l'autre lui offrira une vie parfaite. On pense que le choix sera à faire parmi Rin et Asuna tant l'adolescent est obnubilé par les deux jeunes filles. Et si on croit qu'il va choisir Asuna, une séquence d'hypnose va changer du tout au tout son avis, le poussant à aller assister au festival dans le village de Rin. Quitte à laisser de côté son manga pour la coupe Young Blue.

Merde, j'en ai beaucoup dit. Sachez que comme pour "Beck", SAKUISHI Harold est parfait dans le dessin, mais aussi dans l'histoire. Son personnage principal est immédiatement attachant. Par sa simplicité, sa gentillesse, son abnégation. L'auteur est très fort pour ajouter un humour qui fera systématiquement mouche. Comme lors des retrouvaille avec M. Mori, un grand ponte de la maison d'édition de manga qui avait déjà jugé sévèrement Norito, mais qui a tout oublié depuis. Ou alors les amis mangakas de Norito. Enfin bon, si vous connaissez les œuvres de SAKUISHI, vous aimerez retrouver cet humour parfaitement dosé.

L'auteur ajoute une touche de mystère qui se lèvera en partie lors du tome 7. Pourquoi cette île est-elle si dangereuse, et quelles réponses y trouvera Norito ? Pourquoi SAKUISHI insiste-t-il sur la famille Inui, dont les enfants semblent être assez violents ? Autant de questions qui attendront les prochains tomes. J'ai déjà parlé du dessin parfait, montrant des personnages expressifs et faisant donc passer à la perfection les émotions ressentis par ceux-ci.

L'histoire n'est ni trop simple, ni trop complexe. Le dosage est précis, et on se retrouve à manger les tomes (trop) rapidement. Le rythme de lecture est agréable, on ne bute pas sur des tonnes de textes, et on s'arrête parfois pour contempler un paysage précis, ou même la représentation bluffante d'une Yaris 3. Oui, je suis con de m'arrêter sur une voiture, mais ceci prouve les qualités de l'auteur et ses assistants. En vérité, le seul gros défaut vient de l'absence de bonus. Tout juste une petite page où les assistants sont mis en avant. C'est faible. On pardonne pourtant ceci devant la qualité à la fois du récit et du dessin.

N'allez pas croire que c'est simplement un "Beck" dans le milieu des mangas. Certes il y est question d'un ado timide et gentil qui veut vivre son rêve, et oui, le chara design rappelle ce qu'a l'habitude de faire SAKUISHI, mais ici on retrouve un autre univers, et surtout un triangle amoureux qui se dessine, avec un choix violent. On en apprend peu sur Rin, Taki n'est quasiment pas présent du tome 5, mais pourtant ce sont des personnages captivants. De plus on se demande qui de Rin ou Asuna offrira la bonne voie à Norito. Un excellent manga, à dévorer de toute urgence. J'adore.

RiN tomes 05 & 06RiN tomes 05 & 06
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article