Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Monster - Volume 02

Monster - Volume 02

Dans cette fin de mois spécial mangas/comics plongeons à nouveau dans l'histoire de URASAWA Naoki. À travers un nouveau tome double de chez Big Kana. Ainsi le premier tome avait fait le boulot en posant les personnages, nous détaillant bien qui étaient Tenma, Anna, Johann. On y vit des drames, avec le journaliste qui aurait pu aider Tenma notamment, mais aussi des rencontres plus stupéfiantes, comme ce monsieur qui apprit à l'ancien chirurgien à tirer.

J'oubliais, on apprit à connaître Runge, surtout qu'on aura beau ne pas trop le voir ici, un événement le remettra à la recherche de Tenma alors qu'il avait résolu l'enquête et lancer un avis de recherche national. Dans une Allemagne réunifiée, le docteur, l'ex-docteur pardon, va tout faire pour stopper le monstre qu'il a sauvé de la mort. Ainsi un "jeu" malsain va se dérouler entre le chirurgien et Yohann, qui change souvent de prénom. On y avait fait la connaissance de Anna, ou Nina, au choix, elle change parfois d'identité, la sœur jumelle de Johann.

Surtout que de façon plus ou moins volontaire, à travers son voyage en Allemagne, Tenma va accumuler les données sur le jeune meurtrier froid. Beaucoup de révélation seront faites ici, son passage à l'orphelinat notamment. Plus un lieu d'expérimentation qu'autre chose. Ici aussi on comprendra pourquoi Anna et Johann ont une si grande divergence de caractère.

Tenma va se lier avec un voleur du nom de Heckel. Un personnage assez important, surtout sur la fin du tome, il donnera de précieuses informations concernant le futur incendie que les néonazis veulent mettre en place. Car cette fois-ci, fini la vie tranquille d'une Allemagne proprette, on verra un pays moins sympathique que ce que nous avons vu auparavant. Avec son milieu limite mafieux, de la prostitution, mais aussi d'une Allemagne faisant appel à des immigrés Turques, pas très appréciés par les Allemands "pure souche". Ainsi nous verrons un groupuscule néonazi, dont il sera impossible de s'émouvoir de la mort (par Johann) en fin de tome.

Tenma va morfler ici. Enlevé et battu par les abrutis d'extrême droite. Heureusement, il aura fait la connaissance d'un petit garçon orphelin. Dieter rencontre Tenma alors que celui-ci enquête sur l'orphelinat de Johann. Il mettra longtemps à s'apercevoir que le tuteur de Dieter le maltraite en fait. Et je ne vous raconte pas la tension de la scène entre ce monsieur et Tenma. La vache. Ce sera aussi le cas plus tard quand Anna menacera Baby. Ce tome possède beaucoup de moment de tension digne des plus grands films "Thriller".

Tenma va se retrouver avec Dieter dans ses pattes. Ainsi ils iront dans une petite ville campagnarde, où l'ancien docteur montrera toute l'étendue de son talent et rencontrera Schumann, un docteur au passé similaire à celui de Tenma. C'est étonnant de voir leur direction quasi similaire. En effet, lui aussi était dans les petits papiers d'un directeur d'hôpital dont il épousera la fille. Lui aussi dût soigner des grandes personnalités en priorité, quitte à délaisser les vrais gens. Seulement, contrairement à Tenma, il accepta cette vie avant qu'un événement lui fit ouvrir les yeux.

Ensuite, nous verrons une courte histoire sur Runge, mais aussi Eva Heinemann, qui force sur la bouteille et est à deux doigts de trouver un homme correct en la personne du gentil jardinier. Heureusement pour lui sa femme reviendra dans son foyer, lui évitant une vie de soumission auprès d'une Eva qui va désormais n'avoir qu'un but, retrouver Tenma et le faire arrêter. Ce qui tombe plutôt bien vu que Runge n'a plus que ce but aussi.

Ce sera surtout le passage à Francfort qui marquera. Avec les néonazis, les Turques, Heckel, mais aussi les retrouvailles (tardives et promptes) entre Anna et Tenma. Le personnage de Baby est à gerber, et on y verra des crimes assez horribles. Du coup, le fait que Johann s'occupe (soit-disant, on ne le voit pas) de tout ce monde enchante. On y découvrira aussi Wolf, et on verra que Runge ne s'est pas trompé sur la psychologie du meurtrier qu'il recherche, sauf qu'il ne coure pas après la bonne personne.

Il s'en passe des choses, et l'enquête est toujours aussi captivante et riche en rencontre. Je reste impressionné par les connaissances de URASAWA sur l'Allemagne post-mur, et les tensions naissantes dans les milieux extrémistes. Le dessin est sublime. Et les personnages restent toujours aussi attachants. Tenma a un côté Jarod de la série "Le Caméléon", toujours en fuite, mais toujours en train de faire le bien. Ce qui lui permet de passer à travers les mailles du filet policier pour l'instant. Car après des déboires qui leurs sont propres, Runge et Eva semblent décider à faire équipe pour retrouver celui qu'ils croient fautifs de leurs soucis.

Les tomes à suivre s'annoncent passionnants. Si il n'y a pas le côté temporel de "20th century boys", qui joue sur les époques, ça permet au récit d'être clair et compréhensif. On y trouve pourtant des idées que l'auteur mettra en image dans sa série suivante, "Monster" et "20th century boys" se suivants, presque se croisant. Le principe d'avoir un leader par exemple, on devine que Wolf veut faire de Johann son chef, son "Ami". Mais ceci on l'ignore si on a pas lu la série suivante de l'auteur. En bref, c'est un excellent manga, qui se dévore. Qui offre quelques pages couleurs à tomber pour l'arrivée à Francfort. J'ai adoré et ai hâte de lire la suite. Un manga indispensable je pense.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article