Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Death Squared

Death Squared

Vous vous souvenez probablement de "Cubot", génial jeu de réflexion épuré dans ses graphismes mais offrant un challenge forçant vos neurones à s'agiter. C'était sur tablette, mais ce jeu existe aussi sur PC et XBox One. Un achat peu cher et indispensable. Et bien en Juillet, les membres du programme Gold de Microsoft, possédants une XBox One, ont pu obtenir gratuitement son enfant spirituel. "Death Squared" est développé par Sarah Michelle Gellar, qui a fondé un Studio de jeu vidéo, ce que j'ignorais, et montre sa parenté entre "Portal" et "Cubot" donc. Petit trailer.

Vidéo pour la version Switch de SMG Studio.

Non mais c'était une blague hein, le nom du studio est SMG Studio, et ma première réaction fut "Sarah Michelle Gellar fait des jeux vidéo maintenant ? ". Il m'en faut peu je sais. Mais pour l'ADN de ce jeu je n'ai pas menti, c'est bien un mélange entre le côté expérimental et humour caustique de "Portal" avec l'aspect casse tête de "Cubot". Le jeu est disponible depuis 2017, et il ne mit pas longtemps à être offert.

Si au début, on se demande bien pourquoi MicroSoft propose ce jeu, aux allures de foutage de gueule des membres Gold, il faut cependant le lancer pour bien comprendre son intérêt. Il existe plusieurs modes de jeu, un racontant une histoire d'IA, Intelligence Artificielle, et l'autre plus libre, mais plus complexe.

En effet, si on suit l'histoire, 80 tableaux vous attendent. Stick gauche pour diriger le bloc rouge et le droit pour le bleu, ou inversement, mais on s'en fout de ça, le plus important et de mener votre petit cube à roulette à bon port, sur l'aire de sa couleur. On comprend que nous sommes les cobayes d'une grande corporation, et qu'un opérateur, aidé par une IA, contrôle comment nous nous en sortons.

Par contre le jeu est intégralement en anglais, il faut un peu s'y connaître pour tout suivre. J'y arrive donc sauf si vous découvrez la langue de Freddie Mercury maintenant, vous devriez vous en tirer facilement. Les passages où l'on entend l'opérateur lire ses e-mails ou se poser des questions genre "à quoi servent les IA que nous avons testés auparavant ?" donnent envie d'en savoir plus. Surtout qu'en jeu, l'opérateur n'hésitera jamais à faire un commentaire, du genre "ils sont stupides ou quoi ?" ou au contraire à être impressionné par votre facilité à passer les obstacles. Une jolie motivation qui fait que l'on a toujours envie d'avancer dans le jeu, et que l'on enchaîne les tableaux sans s'en rendre compte.

Death SquaredDeath Squared
Death SquaredDeath Squared

Mais alors en jeu, ça donne quoi ? La manette scindée en deux, vous voilà aux commandes de 2 cubes roulant. Le principe est simple, accéder entier et sans tomber, à la plateforme de la même couleur que le cube. Seulement, en chemin, il vous faudra user d'ascenseur, de plateformes mouvantes, il vous faudra esquiver les rayons de la couleur adverse, et passer au travers des blocs ayant aussi l'autre couleur.

Oui, j'explique mal, il faut dire que même en regardant les vidéos, on ne se rend pas bien compte de la difficulté du soft. Combien de fois, par fatigue ou habitude, j'ai déplacé le stick trop rapidement, ou j'ai confondu les 2 commandes. Le pire étant quand l'opérateur s'amusera à toucher les boutons face à lui, inversant ces commandes avant de les rétablir. Il faudra bien être attentif/ve à tout.

Par moment, il vous faudra protéger le cube rouge à l'aide du bleu, la faute au rayon destructeur. Il faudra même se servir d'un des cubes pour faire franchir un précipice à l'autre. Vos morts sont comptabilisées, et des fois l'opérateur se moquera de votre stupidité, rageant. Mais on trouvera toujours la solution. Comme je l'ai dit, au bout d'un moment, on fatigue et c'est là que les morts s'enchaînent bêtement. Le pire étant cette confusion entre les sticks.

L'autre mode de jeu est plus complexe. Jouable à plusieurs, vous pourrez aussi l'essayer seul.e. Là, je ne vous raconte même pas la confusion du truc. On ajoute deux autres cubes de différentes couleurs, vert et jaune, et vous voilà contraint.e de franchir d'autres tableaux, tous aussi complexes que le mode normal. C'est évidemment en coop que ce mode gagne en saveur, mais bon, même en solo il est marrant.

Death SquaredDeath Squared
Death SquaredDeath Squared

Pour un jeu ne payant pas de mine, il occupe un sacré moment. On se prend souvent à rager contre ses propres doigts, et on se marre devant les sarcasmes de l'opérateur, mais aussi des réactions binaires de l'IA l'assistant. Ceci offre un côté comique proche de "Portal". Sinon, niveau casse-tête et tableaux, ça ressemble énormément à "Cubot", en un peu plus violent et moins joli je trouve. Pour un jeu obtenu gratuitement, c'est sympa, après, quand je le vois à 13€ sur Steam, là je trouve que c'est trop cher. Pour 5-6€ ça va, sinon non. Au pire il est à essayer avant de l'acheter. J'ai bien aimé, mais parce que je n'ai rien dépensé pour y jouer.

@+

Death SquaredDeath Squared
Death SquaredDeath Squared
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article