Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Marvel's Avengers

Le BluRay.

Le BluRay.

Et oui, petite chronique pour définitivement entériner cette semaine spéciale films pas spécialement cultes mais que quand même on a un fil conducteur nommé les Super Héros. Ceci n'est pas français du tout, pardon. Mais oui, après avoir vu les 5 films de la première phase du MCU (Marcel Cinematic Universe), et bien il faut conclure par le but ultime de la firme appartenant à Mickey et ses copains. Quand "Iron Man" est lancé en 2008, c'est dans le but de faire un gros film en réunissant tout les vengeurs. "Avengers" de Joss Whedon est donc le final logique, à la fois de cette semaine spéciale, mais surtout de la première phase pour Marvel (qui en compte 3). Les nombreuses séquences post générique de fin, plutôt pourries j'estime car elles ne durent que quelques secondes pour avertir du prochain film, sans trop en dire, mais assez pour donner envie, ces scènes ne servent qu'à lier le tout. Et si nous avons découvert Iron Man, Hulk, Thor et Captain America, nous connaissons déjà quelques autres personnages, comme Miss Potts ou Nick Fury. Si on passera sur la non présence de Edward Norton en monstre vert de rage (remplacé par Mark Ruffalo), on retrouve le cast bien connu, Robert Downey Jr, Chris Evans, Chris Hemsworth, Samuel L. Jackson, Tom Hiddelston sont là. On n'oubliera pas Jeremy Renner et Scarlett Johansson, et encore moins Gwyneth Paltrow. Si aujourd'hui on bave sur "Avengers : Infinity War" et sa quantité monstrueuse de tête d'affiche, en 2012 ça avait de la gueule, quoique même aujourd'hui ça a de la gueule je trouve.

D'ailleurs, puisque nous parlons du gros cross over de Marvel, nous constaterons deux choses à son propos. D'une part, dès 2012, Marvel avait en tête Thanos. On le voit même dans ce film. Un avant goût avec 6 années d'avance. Et d'autre part, plus anecdotique, c'est la volonté de finalement aller voir Infinity War au cinéma qui m'a donné l'envie de faire cette semaine spéciale Marvel. J'avais prévu de ne pas le voir, puis finalement, sachant que c'est du grand spectacle, ben il me fallait le voir au ciné. Dernière précision, si je clos cette semaine avec le film du jour, j'ai en vérité débuté par celui-ci. Oui, je ne fais rien comme tout le monde. Petite bande annonce.

Vidéo de Marvel FR.

Alors, l'histoire. Punaise, j'avais zappé l'histoire, et ce n'est pas pour rien. On le sait depuis la fin de "Thor", son frère Loki n'est pas content. Du coup, il trouve des alliés en la personne de truc alien bizarres. Les Chitauris sont des êtres assez énervés, qui aiment bien tout péter. Là, ils décident que c'est au tour de la Terre. Tout ceci sous le contrôle de Thanos qui cherche à tester les défenses de cette planète. Si au début les super héros ne parviennent pas à s'entendre, ce qui fait parti du plan de Loki, un événement tragique leur donnera le but commun afin de s'unir et de péter la gueule à ses enculés d'aliens, n'en déplaise à Duke Nukem.

Car si le début est chiant comme tout, avec la présentation du super méchant, Loki, aussi ridicule qu'un Kylo Ren, et de son but, et surtout le passage où les héros se réunissent pour mieux se diviser, la partie vraiment jouissive du film est son final, épique, et plus proche d'un "Gears of war" que d'un film. Oui, j'ai vu l'invasion des Chitauris comme celle des Locuste, et ce combat presque perdu d'avance, comme la lutte de Marcus et ses compagnons. Le design des monstres est proches de celui de la saga créée par Epic Games. Et pour la dernière demi heure, le film vaut le coup d'être vu.

Sauf qu'avant il faudra se coltiner le passage lourd, où chacun essaiera de s'affirmer, de faire des blagues pas drôles. Seul passage intéressant, quand Black Widow parle de son passé, ainsi que du pourquoi elle a une dette envers Hawkeye. Bon, je suis un peu déçu de Joss Whedon qui cherche un peu trop à nous montrer à quel point Scarlett Johansson est physiquement parfaite. J'ignore si c'est parce que je suis un mec, mais quand la caméra la suit, pardon, mais on ne voit que ses fesses. Passons ce passage machiste et un peu débile.

Le vrai gros point noir du film reste l'événement dramatique qui liera définitivement les Avengers. Ici, il n'y a tout simplement aucune émotion. Rien. Soit je suis un véritable connard sans cœur, soit c'est très mal emmené. Je penche pour la seconde option quand même. On s'en moque éperdument que ce personnage ne meurt. Il est plus un boulet, un second couteau, qu'autre chose. Si le public s'identifie à lui, tant mieux. Mais il aurait fallu montrer sa famille, son animal domestique, je ne sais pas, un truc le rattachant à la vie, plutôt que de juste le montrer comme un fan. Enfin bon. Il y a un mec à arrêter (Loki), les héros n'arrivent pas à s'entendre, à cause de leurs égos, ça s'engueule, puis Loki s'échappe, le monde court un grave danger mais peu importe. Et c'est finalement la mort d'un personnage inutile qui va leur donner l'étincelle pour s'allier. Paye ton ressort scénaristique à la con. Si j'étais méchant je dirai qu'on reconnaît bien là le style de Whedon. Mais je ne suis pas méchant alors je ne le relève pas.

Si le point noir du film est ce passage qui n'arrive pas à m'émouvoir, on notera aussi un début poussif, lourd, surtout avec un humour à la con. L'humour que je nomme perso "l'humour Marvel à la con". C'est parfois drôle, mais souvent pitoyable. Si balancer une blague pendant un combat sied à merveille aux Tortues Ninja, ici c'est bof. Oh, oui, des fois ça fonctionne, mais généralement c'est pitoyable. Mais passons aux bons points.

Le film dure 2h20, les deux tiers sont sympas mais sans plus, voire chiants, mais les scènes d'action restent impressionnantes. Si le coup de la forteresse volante, et sa découverte, est spectaculaire, tout comme cette lutte contre la chute en plein ciel, ce n'est rien comparé au final absolument épique. Oui j'ai regretté une caméra vomitive digne de Michael Bay (que j'adore pourtant), mais le portail permettant aux aliens de venir faire coucou, la destruction de Manhattan, la lutte incroyable des héros s'alliant à la perfection, le plan rotatif montrant notre fine équipe (emprunté à Michael Bay je pense), oui, on prend un pied monstrueux. Les effets spéciaux fonctionnent parfaitement, et le fait d'avoir finalement peu de héros est un bon point, ainsi on peut suivre tout le monde.

Après un début bof, un humour qui peut faire sourire mais assez puéril, et un twist, qui va donner un but aux héros, mauvais comme pas permis, on se retrouve tout de même face à un divertissement efficace. Ce n'est pas le grand film que l'on pourrait imaginer, mais Joss Whedon fait le taf, malgré une caméra qui gigote trop par moment. Une belle conclusion à la phase 1 du MCU. À voir pour sa fin spectaculaire, lorgnant du côté du jeu vidéo sans s'en cacher. Les amateurs et amatrices de film un minimum recherchés, passez votre chemin. Il existe des films divertissants bien plus intelligents que ce "Avengers" assez con en fait. J'ai pourtant bien aimé, manquant de pioncer au début et de m'étouffer lorsque j'ai appris que la mort de tel perso serait le déclencheur de réunion des héros. La fin rattrape tout à mes yeux. C'était sympa, surtout le passage concernant Black Widow, qui mériterait un film quand même.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article