Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Discovery Atlas : Le Brésil

Bwasiouuu!!!!

Bwasiouuu!!!!

Oui, petite nouveauté, la section documentaire s'incrémente sur Série TV et Anime, car un jour, à Noz, j'ai découvert un truc pas cher sur la Chine, j'ai bien aimé, et du coup je me suis dit pourquoi ne pas prendre des documentaires. Ainsi j'ai eu un gros pack de 10 BluRay, de docs de la chaîne étasunienne Discovery Channel HD, celui ci semble dater de 2006, ou 2009, bref, dans le coin quoi, et je débute avec le Brésil. Pourquoi ? Euh. Excellente question. Il faut bien débuter par un pays non ? Donc plongeons dans ce documentaire de 93 minutes, doublé en français, et aux images sublimes.

À travers 7 portraits, ce sera plusieurs facettes de cet immense pays que nous verrons. Ainsi on débutera sur l'Amazone, en apprenant même d'où vient ce nom (les portugais l'on nommé ainsi suite à la mythologie grecque et je ne sais plus précisément, la teuhon....), c'est un pays découvert en 1500 tout pile, et il est l'unique parlant portugais de l'Amérique latine. Donc tout d'abord les voix off sont excellentes, sauf celle doublant le batelier, assez clichée je trouve, sinon le reste rend bien et on comprend parfaitement ce que l'on nous dit. C'est débile ce que je dis. Pratique, le côté Atlas, avec des images satellites permettant de situer les villes, le tout en magnifique HD.

Si le programme s'introduit avec le carnaval, c'est pour mieux se conclure avec celui ci. Nous passerons par le batelier, la fan de football, le rodéo aussi, le côté pieux aussi, à travers les célébration de Pâques, et on découvre que le carnaval est là pour marquer le début du carême 40 jours avant les fêtes de Pâques. Que cet événement est un mélange entre la marche sur tapis de composition religieuse et percussions africaines, enfin bon, tout le Brésil est représenté ici, pas de différence de classe, et c'est beau.

Ah oui, le passage sur la Capoeira est magnifique aussi, un art martial dissimulé par les esclaves sous forme de danse, j'adore la fluidité des mouvements, c'est classe. Il y a aussi le culte du corps, genre en 2001 il y a eu rupture de stock d'implant mammaire avant le carnaval. Pétard, fallait me dire, j'ai du gras en trop moi.... Le passage sur le football aussi sympa, car non pas vu à travers les yeux d'un petit garçon voulant être le futur Ronaldo (du début 2000, pas le CR7 d'aujourd'hui), mais bien une jeune femme qui fait la bonne à tout faire et qui possède comme passion le fuchbol.

Il y aura donc le passage du jeune garçon qui semblait perdu, et qui allait tomber dans la délinquance avant qu'un prof de Capoeira ne le prenne sous son aile. Il est tellement plus facile de gagner des sous en revendant de la drogue que de galérer à bosser, que heureusement qu'il existe des gens prêt à aider les jeunes à trouver un chemin sain. C'est lourd ce que je dis, mais c'est une réalité. En parallèle il est montré une femme qui réussit son brevet de pilote de foufoucoptère, avec une vue imprenable sur Rio je crois, non, Sao Paulo, enfin une énorme ville du Brésil qui réunit 1 brésilien sur 9, c'est fou comme mégalopole. Oh puis cette fonctionnaire venant de Brasilia pour participer à son premier carnaval comme danseuse, non, mais au niveau des portraits c'est divers et assez éclectique.

Si le texte est instructif, les images sont absolument somptueuses, bordel. Mince, je me retrouve sans savoir qu'ajouter. Si le documentaire date quelque peu, il n'en reste pas moins passionnant, bien conçu, vagabondant à travers le Brésil, bon, ça reste une vision un peu clichée, mais tout de même plaisante à voir. Les personnages que l'on voit sont attachants et nous permettent de voir les différentes facettes de ce grand pays. Belles images, texte instructif, ah, j'ai déjà dit tout ça, non mais j'ai bien aimé même si je ne sais pas quoi dire de plus. Si vous pouvez trouver le gros pack pas trop cher, je vous le conseille, en BluRay par contre, parce qu'en HD ça envoie du pâté je trouve. C'était une belle heure et demi en compagnie des brésiliens, se concluant en apothéose avec le carnaval.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article