Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

The House of the dead 2

Le jeu.

Le jeu.

Allez, petit jeu sur Wii, non, je ne vais pas faire les deux jeux d'un coup, mais ce The house of the dead 2 & 3 Return est une compilation des deux jeux cités dans le titre. Année de sortie, 2007, soit il y a 10 ans. La Wii s'accorde parfaitement avec le type de jeux Rails shooter, à savoir notre personnage se déplace, il nous incombe de tirer sur les ennemis se présentant à l'écran. Ici ce seront des gens polis, mignons, ne voulant que vous offrir des free hugs et des suçons aussi. Sauf que le jeu est mal fait car malgré tout cet amour, nous perdrons de la vie. Donc si la Wii s'adapte parfaitement à ce genre de jeu, c'est grâce à sa manette révolutionnaire, la WiiMote, en plus d'avoir l'aspect d'un godemiché, le détecteur de mouvement permet de pouvoir viser l'écran, sans casser sa belle téloche. Pratique. J'ai toujours voulu avoir des Time Crisis ou même The House of the dead sur DreamCast (sur PlayStation pour la saga de Namco), seulement il fallait acheter un pistolet moche en plastoque, le brancher à la console, et aussi mettre un capteur, enfin je crois, vu que le seul truc que j'ai eu pour tirer sur l'écran c'est le Nintendo SuperScope, le bazooka qui te faisais mal à l'œil, l'épaule et la main, tout ça à la fois. Donc quand j'ai franchi le pas de m'offrir une Wii (pour un prétexte tout pourri, mais c'était pour jouer à Secret of Mana), bah j'ai décidé de prendre les House of the dead, les Resident Evil et même le Dead Space. Pratique, avec The House of the dead Overkill (le 4), j'ai obtenu un faux pistolet en plastoque pour mettre le gode de la Wii dedans. Si on ne se mettra pas le tout dans l'anus (ou alors faut avoir beaucoup de poppers et de vaseline), ça claque du cul d'avoir ce gros truc dans les mains (ce qui me change un peu), on se sent puissant, un peu gangsta même. En plus le poids de l'ensemble donne l'impression d'avoir un truc lourd, pas de la quincaille, c'est cool. Bon, les armes à feu ce n'est pas cool, hein, mais faire semblant ça offre une petite sensation. Béh elle est longue cette intro (ça me change, oui, encore), petite vidéo.

Vidéo de HyperHyperGamer.

Je ne comparerai pas ce jeu avec sa version Arcade ou DreamCast, n'ayant touché à aucune des deux. On se retrouve en face de plusieurs modes de jeux, le Arcade, le, le, le, je ne me rappelle plus, le Boss mode, enfin bon, il y a des modes de jeux, ça c'est du journalisme précis d'investigation. Je me suis attardé sur le Arcade, le reste ne m'intéressant pas. C'est Histoire mode, Story mode, ou Principal mode, merde, je ne sais plus. Passons. Face à un scénario d'une platitude voulue, on incarne James, agent de l'AMS, qui va faire face à une invasion zombie, pas tout seul cependant, on peut y jouer à deux, le second joueur incarnant Gary. Je n'ai pas trop envie de parler du scénario, les petites scènes sont rigolotes, sonnent très série B, voire pire, et je pense que c'est une ambiance désirée, vu que c'est un jeu où on dézingue du monstre.

Le but du jeu est d'enquêter, mais on s'en fout en vérité, vu que le scénario avance tout seul, le vrai but est de survivre à la horde de choses qui va essayer de vous faire des câlins. On pourra donc voir un réticule de visée, suivre la façon dont on pointe (ou tire...) la WiiMote. Déjà, premier point, il n'est pas très Patrick, euh, pratique, de se déplacer dans les menus avec mon accessoire pistolet pas laser. Un détail cependant. Ensuite, c'est précis, j'ai été surpris par ça, on tire avec la gâchette, on recharge en sortant le réticule de l'écran, et c'est marre. Rien de plus facile. Sauf qu'au début, je me suis vu fort, j'y suis allé comme ça. Mode Normal, peu de vies, peu de continues, je n'ai pas fait long feu, arrivant à passer le premier boss, puis c'est tout.

Le début de l'histoire, avec du zombie à buter.Le début de l'histoire, avec du zombie à buter.
Le début de l'histoire, avec du zombie à buter.Le début de l'histoire, avec du zombie à buter.

Le début de l'histoire, avec du zombie à buter.

Ouip, c'était une courte pause, donc le pire étant que même en mode Chouineur, ou Facile, même avec la vie pouvant augmenter, les crédits aussi (plus vous échouez, plus le jeu augmente les options pour vous faciliter la tâche), on trouvera même un mode Bébé, ou Très Facile, Very Easy comme ils disent en Nouvelle-Zélande, mais rien n'y fait, j'arrive à passer les 2 premiers boss, mais échoue comme un étron sortie de l'intestin grêle, face au faux King Ghidorah. Le jeu n'est pas facile pour moi. Je ne suis pas hyper doué aussi, et pourtant, je me suis bien amusé.

On a beau dire, tirer comme un con sur des monstres, c'est rigolo. Seulement il en existe des plus forts que d'autres. Et si on nous donne les points faibles des Boss avant l'affrontement, ça n'empêche pas de galérer un peu. Le pire étant les choses plus petiotes, les Hiboux vampires ou les Sangsues qui ne veulent pas vous sucer la teub, nope. Saloperie. Les monstres sont divers, le mec avec des haches, les autres plus agiles, avec une machette, d'autres enverrons des couteaux, on verra même des gorilles, des mecs avec tronçonneuses, il y a du monde à dézinguer donc. Le truc fun aussi, c'est que parfois, en fonction de notre capacité à sauver tel ou tel humain, ou de notre célérité à tirer sur une clé, et bien on peut pendre divers chemins, ils n'y en a pas une tonne, mais assez pour rendre chaque expérience différente. Car si je n'ai pas fini le jeu, j'ai refait une paquet de fois les 2 premiers niveaux, et j'avoue que c'est plaisant malgré ma nullité.

Niveau graphisme, c'est moche, mais c'est fluide. Le son est bof, et puis voilà techniquement parlant. Seulement le fun de tirer sur des trucs sur sa télé, ça le fait, avec une très bonne précision de la GodemichéMote, ça le fait. J'ai dit deux fois ça le fait donc ça doit le faire. Seul truc un peu dommage, ou alors je n'ai pas trouvé l'option, on reste bloqué avec une seule arme, pas d'évolution là dessus, seulement cinq balles dans le chien, euh, le chargeur, du coup on secoue souvent la manette pour faire sortir le réticule de l'écran. Je crois que c'est là où je galère le plus, le nombre de fois où un connard avec ses haches a voulu me faire un poutou et que l'autre con il me disant Reload, avec lettre rouge et tout, et que moi je me suis retrouvé à dire « bah ça tire pu », oui, je suis con des fois, mais dans le feu de l'action, je ne fais pas gaffe à tout.

Tain Maurice tu t'approches un peu trop. Et on dézingue du zombie.Tain Maurice tu t'approches un peu trop. Et on dézingue du zombie.
Tain Maurice tu t'approches un peu trop. Et on dézingue du zombie.Tain Maurice tu t'approches un peu trop. Et on dézingue du zombie.

Tain Maurice tu t'approches un peu trop. Et on dézingue du zombie.

J'ai dû y jouer 2 ou 3 heures, et malgré ma nullité, j'ai passé un super bon moment. Les plus normaux d'entre vous le finiront en 2 heures je pense (oui, même pas les plus forts, juste les normaux), mais en sachant que le III est aussi sur le même disque, je pense que si l'on arrive à ne pas s'offusquer des graphismes moches et du fait que l'on tire sur des gentils gens qui veulent vous faire des bisous, bah c'est un excellent jeu. Forcément, on ne l'achètera pas 60€, mais on doit pouvoir le trouver à 10€, max par contre. J'ai bien aimé et compte le garder, déjà pour faire le III (logique), mais aussi pour se défouler par moment. Le fait d'avoir l'accessoire pistolet est un plus, c'est plus rigolo je trouve, parce que tirer avec la WiiMote, mmoui, bof, ça passe pour Les Lapins crétins, car c'est dans un mini jeu, mais après c'est moins sympa dans un rail shooter. Je n'ai pas le WiiZapper, mais je pense que là aussi ça le fait moins (ou ça doit moins le faire plutôt) qu'avec l'accessoire que vous verrez en photo juste en dessous. J'ai bien aimé même si je suis une tanche à ce jeu. Fun et jouable, mais moche, à essayer sur Wii.

@+

Des drôles de bêtes et surtout monsieur le boss.Des drôles de bêtes et surtout monsieur le boss.
Des drôles de bêtes et surtout monsieur le boss.Des drôles de bêtes et surtout monsieur le boss.

Des drôles de bêtes et surtout monsieur le boss.

Le gun en plastoque et l'introduction du gode.
Le gun en plastoque et l'introduction du gode.
Le gun en plastoque et l'introduction du gode.

Le gun en plastoque et l'introduction du gode.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article