Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Resident Evil : The Umbrella Chronicles

Le jeu.

Le jeu.

Là, on va se marrer. Avant d'aborder la série canonique des Resident Evil, débarrassons nous des épisodes rail shooter sur Wii. Ainsi, on va débuter par cet Umbrella Chronicles, sorti en 2007 sur la console phénomène de Nintendo. C'est Capcom qui fait tout là, édition et développement, et donc, sommes nous là en présence d'un truc pour faire du pognon en profitant de l'aspect motion gaming de la Wii, ou alors est-ce une grande œuvre, indispensable pour tous les fans de la franchise horrifique de l'éditeur japonais ? J'ai dit "débarrassé" au tout début de ce paragraphe, donc vous avez votre réponse. J'y ai joué avec le joujou en plastique imitant un pistolet, celui qui est fourni avec The house of the dead : Overkill. C'est plus rigolo comme ça. Mais regardons une vidéo.

Vidéo de IGN.

Mais c'est que ce n'est pas trop laid (pour de la Wii), assez fluide, et que les ennemis sont là. Par contre c'est chiant le fait qu'ils veuillent vous faire des gros poutous alors qu'ils ne se sont pas brossés les dents depuis qu'ils sont morts. Le bestiaire est donc divers et varié, on pourra affronter des singes pas gentils, des chiens méchants, mais aussi et surtout des gens qui veulent des free hugs. Des gros pervers fans d'idols certainement. Surtout que le jeu se compose en 3 parties (4 en vérité, mais je n'ai pas franchi la deuxième alors...). Comme tout est logique, on débute par un ultra bref résumé de Resident Evil 0, puis on verra le manoir de Resident Evil tout court (version rebirth du GameCube), et enfin, on terminera par Raccoon City avec Resident Evil 3. Sachant que ce dernier se déroule avant le 2, donc c'est logique.

On pourra incarner la frêle Rebecca Chambers, ou Billy, au choix. J'ignore si ça joue encore sur la difficulté, ce qui est sexiste mais passons. Donc on va voir le train de RE0, on tire sur les pas gentils, pour recharger il faudra secouer la WiiMote, pas pratique, et par moment, pour saisir les objets, le bouton A devra être employé. Pas pratique avec mon joujou en plastique qui vibre avec le plugmote dedans.... mais je m'égare. La visée est assez précise, mais comme je suis une merde à ce genre de jeu, je mitraille à tout va.

Car oui, il subsiste plusieurs armes, une principale, le pistolet classique avec munition infinie, et une arme secondaire que l'on peut choisir avant le niveau (on pourra porter d'autres armes au cours du niveau). Le ShotGun, la mitraillette, le lance grenade. Ah, d'ailleurs on a aussi des grenades, mais j'ai rien compris sur la façon de s'en servir. Oui, je suis un gros con, je sais. Et si on maintient le bouton A et que l'on se branle avec la WiiMote, on utilise le couteau. Pratique contre les sangsues. En fait en terme de maniabilité, y jouer avec le gun en plastique n'est pas pratique du tout. C'est juste histoire d'avoir l'air classe. Ou con.

Menu et début du jeu avec une jolie introduction.Menu et début du jeu avec une jolie introduction.
Menu et début du jeu avec une jolie introduction.Menu et début du jeu avec une jolie introduction.

Menu et début du jeu avec une jolie introduction.

On traverse les niveaux, assez nombreux, et on pourra même débloquer d'autres histoires, pour RE0 c'est celle de Wesker. On s'en fout en fait, mais ça fera plaisir à quelques fans de RE d'incarner le méchant pas gentil de la saga. Ah, j'oubliais, on peut ramasser des plantes, qui restituent votre santé immédiatement. Tandis que les Spray offre une sorte de vie en plus.

On peut casser des trucs dans le niveau, notamment les lumières. Le truc débile à faire. Déjà que l'on y voit pas grand chose, alors si vous cassez l'éclairage, on voit plus rien. Mais parfois ça dévoilera un bonus, type arme ou santé. Pas si on tire sur les loupiotes hein, sur certains éléments du décor.

Quand on finit le niveau, un gentil boss vous attend, il faudra trouver son point faible, genre on affrontera le serpent de Resident Evil premier du nom, ou alors un truc qui vole, je ne sais plus quoi, dans RE0. Ainsi que le Tyran dans le passage de Wesker. Le même Tyran que l'on affronte à la fin de Resident Evil premier du nom, je n'ai pas bien compris, mais bon.

Au niveau de l'histoire, rien de foufou, ce sont les 3 jeux cités plus haut, mais version résumée. On trouvera quelques réponses pour Wesker dans les niveaux où on le contrôle, mais rien de folichon. Pire, le type était dans l'hélico de l'équipe Alpha, mais quelques temps avant il était en train de se bastonner contre le Tyran.... non mais cherchez pas, j'ai dû louper un épisode.

Euh, qui puis-je ajouter ? Qu'aurai-je oublié ? Bah je ne vois pas en fait, passons à la conclusion.

De l'action, de l'action, de l'action.De l'action, de l'action, de l'action.
De l'action, de l'action, de l'action.De l'action, de l'action, de l'action.

De l'action, de l'action, de l'action.

Si, au début, on est tout content de pénétrer l'univers RE à travers un regard neuf (vue subjective du rail shooter oblige), le tout dans un emballage pas trop moche, on déchante assez vite, en se retrouvant face à des ennemis délicats à appréhender, un manque de lisibilité donnant mal à la tête. De plus, la façon d'utiliser les boutons est stupide, sérieux, le bouton A ? Genre pas moyen de trouver autre chose ? Et cette façon de recharger, bien casse noix, sans parler des QTE pour esquiver qui arrivent à peine 1 seconde avant d'avoir le temps de réagir, non mais je sais que je suis lent, mais avertissez avant, ou alors faites un truc logique. Bref, on est plus frustré qu'autre chose. Les jeux sont survolés, mais vraiment, ainsi en 2 heures, avant d'abandonner parce que le dernier boss de Wesker me casse les noix, j'avais fini le chapitre 1 et était en milieu du 2, soit le 1/3 du jeu. En passant la moitié du temps à pester et à s'énerver. Donc, même si vous aimez les Resident Evil, pas la peine de dépoussiérer votre Wii (ou WiiU) et encore moins de le prendre sur PS3, ce jeu est inutile, et le fait qu'il éclaire quelques points sombres de l'histoire canonique, ne justifie en aucun cas de s'y emmerder pendant environ 6 heures. On oublie vite. Je n'ai pas aimé.

@+

Effectivement il y a un peu de sang.Effectivement il y a un peu de sang.
Effectivement il y a un peu de sang.Effectivement il y a un peu de sang.

Effectivement il y a un peu de sang.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article