Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Opération Condor

Le DVD.

Le DVD.

En 1991 sort donc Opération Condor, super titre français une fois de plus, mais moins débile que le titre parfois employé de Armour of god II, car oui, c'est bien la suite de Mister Dynamite, mais ici point d'armure à retrouver, donc le titre est un peu concon. On retrouve Jackie Chan à la réalisation, et on va voir que ce film est une franche réussite. Vendu comme "un Indiana Jones chinois" par le DVD, au delà du fait que l'on pourrait mal le prendre (genre un Indiana Jones cheap, ou pauvre en français), et bien oui, nous sentons quelque peu l'influence des films de Spielberg ici, rien qu'avec cette idée de récupérer un trésor de l'Allemagne nazie, avec les drapeaux à la croix gammée sur la fin du film, oui, on pense forcément à l'aventurier joué par Harison Ford. Ce film dure 1h34, et va nous montrer comment Condor, marrant c'était Faucon dans le film précédent, vive les traductions françaises, comment il va retrouver ce trésor. Aaaaah, dernier point avant de voir une vidéo, sachez que la trilogie "aventure" (j'aime bien dire ça), de Jackie Chan se compose de Mister Dynamite, du film du jour, Opération Condor donc, et de Chinese Zodiac qui est le premier film de Jackie Chan chroniqué ici. C'était d'ailleurs grâce à Inod que j'avais pu le voir, et il n'était pas si mauvais malgré un film de 2012 (l'acteur dont ce mois lui est dédié n'a plus 20 ans pour être poli).

Vidéo de Cinéma(s) à la demande.

Alors comme pour Mister Dynamite, on retrouve Jackie en train de chercher un trésor, je ne sais pas où, mais il y a de la verdure. Il trouve une jolie pierre mais se rend compte que des locaux l'observent et lui disent qu'il peut se servir. Problème, quand notre héros en profitera pour remplir sa gourde, il va provoquer les locaux, qui le forceront à se marier avec la reine, on voit un pauvre homme qui était tout content de voir Jackie prendre sa place le libérant de cet enfer. Seulement Jackie s'échappe, à l'aide de ce que je nommerai la boule de hamster gonflable. Si vous ne voyez pas de quoi je parle c'est que vous n'avez pas vu la vidéo jusqu'au bout, pas bien.

Donc notre héros s'échappe, en laissant le trésor involontairement. Je pense que l'on revoit le baron du premier film, sans en être sûr, qui va lui adjoindre une femme, pour récupérer de l'or allemand datant de la seconde guerre mondiale, avec cette phrase improbable "- Que savez vous de la seconde guerre mondiale? - Qu'il vaut mieux pas qu'il y en est une troisième", un peu stupide mais bon. Donc on se retrouve je ne sais comment en Espagne, avec une vendeuse japonaise (euh, c'est traduit ainsi, mon cantonais étant limite voire inexistant je fais confiance) qui vend des trucs, on verra une blonde achetant une babiole d'ailleurs. Mais surtout des méchants pas gentils un peu cons dont je n'ai toujours pas compris le but, ils reviendront souvent dans le film, sans vraiment être effrayants, un duo bizarre mais qui ajoute une dose d'humour. Car les vrais méchants sont les mercenaires engagés par un mec. Je veux pas vous révéler son identité, c'est pour ça que je dis mec.

Donc après une course poursuite à moto et voiture absolument dingue et géniale à travers les rues d'une ville espagnole (pardon, j'ignore laquelle), qui se clôt par l'acrobatie dingue du saut à moto et je me raccroche au filet que l'on voit dans la vidéo, c'est ouf. À la fois drôle et spectaculaire. La majeure partie du film se déroulera au Maroc. La scène de l'hôtel y est excellente niveau comédie, avec un tout petit brin d'érotisme, mais surtout une mise en scène hilarante, rendant une prise d'otage drôle. Le coup de la serviette, déjà vu en Espagne pourtant, fonctionne ici aussi "vous avez regardé!", le room-service aussi, ou le coup de passer une bonne nuit avec un condom, pfiou, on ne s'ennuie pas une seconde dans cette scène, surtout qu'elle se termine avec une poursuite à travers l'hôtel tout aussi drôle, je repense au côté ultra blond de la fille qui fuira un mercenaire en courant aussi vite qu'elle peut sauf qu'elle n'a pas vu qu'elle tournait en rond et elle se retrouve en face du même mercenaire en un rien de temps. C'est très drôle et bien mit en scène je trouve.

Après c'est le désert, avec le sable la chaleur tout ça, on retrouvera le duo de faux méchants d'ailleurs. Avant donc de trouver enfin la planque des nazis, avec le mec, oui, celui dont je vous ai parlé tout à a l'heure. Et là ce sera tatane à tout va, avec humour tout ça. Je pense aussi à cette phase limite jeu vidéo de plateforme, ou encore le coup de la soufflerie. Si le final est un peu trop beaucoup (traduction littérale de too much), avec le soit disant méchant qui devient d'un coup prêt à mourir, putain que c'est bidon, le coup du combat dans le sens du vent, je le trouve tout aussi original que le combat sous marin de Contre Attaque. Il y a de belles idées de mise en scène et on est surpris puis émerveillé par les scènes de baston. Même si le côté volontairement rigolo des filles qui tabassent un mercenaire avec des casques est un peu con je trouve, mais bon, ça passe dans le délire du film.

En fait oui, Opération Condor fait parti du haut du panier dans ce mois spécial Jackie Chan, supérieur en tout point à Mister Dynamite, il enchaîne les scènes d'action folles avec un brin d'humour qui ne fait pas de mal, j'ai là aussi rigolé pas mal. Je trouve que comme Police Story, Rush Hour ou Contre Attaque, ce film est ce que l'acteur a fait de mieux en fait, la parfaite comédie d'action quoi. On est sans cesse impressionné par les cascades, il y a une vitesse d'exécution folle, surtout dans la cache nazie où on voit Jackie Chan passer du sol au plafond à proprement parler, en fait je ne sais pas comment l'expliquer, mais il escalade le décor à une vitesse vertigineuse, enchaînant les moments spectaculaires, aussi bien dans la course poursuite à moto/auto en Espagne, que dans le bunker final, ou même dans la fameuse boule de hamster gonflable. En fait je peux même parler de sa façon de franchir un portail, ultra classe (je parle de la scène en Espagne quand il rentre dans la maison à louer), ou de cette volonté de prendre des chewing gum de façon classe (le coup de la capuche). Tout impressionne en fait, et je suis définitivement sous le charme de l'acteur/cascadeur/réalisateur, je crois qu'avec Police Story, Opération Condor à fait que le marmot que je suis adore, surkiffe, aime, les films de Jackie Chan, j'ai quelques souvenirs de ce film oui, par contre je crois bien avoir des souvenirs de Police Story 3 aussi (sur le toit d'un train notamment), mais bon, on ne le verra pas ici malheureusement. Opération Condor est un film à voir, drôle, spectaculaire, il vous divertira sans fautes, malgré un méchant qui ne sera pas si méchant que ça (il se sacrifie à la fin.... ce qui est très con je trouve), de bonnes idées comme la soufflerie, à voir et même à posséder, un des meilleurs films du chinois je trouve, j'adore, j'aime, je surkiffe même.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article