Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Doctor Who - Saison 6

La box DVD.

La box DVD.

Bon, ça ne fait que la deuxième fois que je retape cet article, déjà que j'en avais chié pour l'écrire, là je vais vite expédier ça, bordel ça me gonfle. Non pas que cette saison soit mauvaise, même si elle débute par un épisode pas terrible, nous montrant une belle histoire d'amour pourtant, mais la scène du requin tirant un traineau, je peux pas, c'est au delà de mes forces. Rien que d'y repenser ça m'énerve. On retrouve pourtant Rory, Amy et le Doc, toujours aussi attachant à travers cette saison qui nous expliquera mieux qui est River Song. Mais avant tout regardons une courte vidéo.

Vidéo de France 4.

Voilà, mes oreilles saignent. Je n'ai pas l'habitude de faire mon enculeur de poules chieur, la VO c'est plus mieux meilleur tout ça, mais pour le coup la VF rend la série débile je trouve, du moins le peu que je viens d'en entendre. Et ceux me sortant un "tu peux pas juger sans avoir tout entendu", oui, certes, mais le peu que j'entends, bah c'est caca et ça me donne pas du tout envie d'essayer la VF. Enfin bon, là n'est pas le sujet. Donc très vite nous constaterons que le fil rouge est l'assassinat du Doctor. Non, ceci n'est pas un spoiler, ça arrive dès le premier épisode classique, donc voilà.

Putain maintenant je dois tout faire de mémoire, ok mon premier jet n'était pas top, mais au moins c'était fini, comment ça me saoule. En fait le début de la série est plutôt classique jusqu'au milieu, série j'ai dit? Saison pardon. En toute fin de l'épisode double se déroulant sur une planète exploitant l'acide grâce à des clones, qui nous offre un superbe questionnement sur la valeur de la vie, à partir de là le scénario s'intensifie, oui, on aura vu un passage sur un vieux bateau de pirates, avec une sirène pas gentille, et oui, le TARDIS nous aura montré son âme, dans un très bel épisode, mais entre la révélation faite à la fin de l'épisode double sur la planète acide et celle que l'on saura sur River Song, des culs seront troués. Même si à partir de là l'identité de l'astronaute ne fait plus de doute.

En plus on ira dans l'Allemagne nazie pré-seconde guerre mondiale, avec la rencontre de Hitler, mais aussi d'un équipage bien particulier, je ne me rappelle plus du nom de ce vaisseau, mais vous serez surpris à coup sûr. Il y a aussi le monde en quarantaine, avec un dédoublement surprenant, qui nous montrera toute la bonté de Rory. C'est un épisode dans lequel on peut voir que le temps peut être modifié. Enfin on continue, avec un enfant étant effrayé, et on constatera que là il s'agit d'un bel épisode sur l'amour filial, pardon du spoil, mais concernant l'adoption cette fois ci. Ah, en fait, il était avant l'épisode sur le monde en quarantaine pardon, mais arrive l'antépénultième épisode, que l'on croirait écrit par Stephen King, je ne sais pas, mais l'hôtel façon Shining, les clowns, les monstres, un très bon épisode, bien efficace, qui poussera le Doctor à se séparer de ses compagnons. À cause de Amy notamment.

Il ira voir Craig, pour un épisode un peu plus drôle, même si la menace des Cybermen est bien réelle, sorte d'épisode détente avant le dernier de la saison. L'épisode 13 (ou 12 si on ne compte pas l'épisode spécial), est un peu rapide dans son déroulé, pourtant son final est excellemment bien écrit, expliquant de nombreuses choses sur River Song, pour cela il faut avoir vu les précédentes saison. Ceci met fin aux nombreuses questions posées depuis que l'on a rencontré ce personnage pour la première fois dans la saison 3 ou 4, je ne sais plus, ça ne date pas d'hier quoi. Bon, on voit venir la fin gros comme une patate (en plus il y a une saison 7 donc genre le Doc il meurt ne fonctionne pas), mais ça reste bien ficelé et passionnant à voir.

Oui, je fais court, mais bordel j'ai déjà écrit un article sur cette saison qui s'est effacé, en plus je préfère éviter le spoil au maximum, car là l'écriture est encore plus brillante que jamais, j'aime bien employer des expressions à la con. Le fil rouge est fallacieux, bidon quoi, on sait qu'il y a une saison 7 donc il n'y a pas de suspense. Malgré cela, les personnages sont ultra attachant, Matt Smith arrive à me faire oublier David Tennant et Christopher Ecclestone, ce qui n'était pas une mince affaire, et l'idée de révéler qui est River Song et comment elle en est venue à épouser le Doc (merde j'ai spoilé), c'est passionnant, surtout que ces révélations sont impossibles à deviner, enfin bon vous verrez. Toujours aussi bien réalisée, avec des effets spéciaux tenant la route, cette série reste un pan de la SF, mélangeant humour, émotion et exploration, avec un brin de réflexion sympathique. Bon, on regrette le fait que le Doc ne pense qu'à ses amis récents quand il s'agit de les inviter à sa mort, où sont Donna et Martha? On sait que pour Rose ce n'est pas possible, mais pour en fonction que c'est l'Amour (avec un grand A) du Doc, elle est tout juste citée rapidement, un poil décevant je trouve. Ah, il y a ce passage où il se vénère aussi et rapatrie une équipe façon Mass Effect, un excellent passage. Une saison divertissante, efficace, passionnante. Par contre, et c'est con ce que je vais dire, il faut avoir vu les précédente saison sous peine d'être paumé, encore plus que d'habitude. J'ai aimé et vous conseille toujours cette excellente série, attention à ne pas bloquer sur l'épisode spécial introductif, que j'estime ridicule par moment.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article