Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Captain America : Le Soldat de l'Hiver

Captain America 2 en DVD.

Captain America 2 en DVD.

Toujours à la pointe de l'actualité, tout en préservant une cohérence sans faille, nous allons aujourd'hui voir Captain America 2, en ayant déjà chroniqué le 3 et sans avoir fait le premier, que j'ai vu si ça peut vous rassurer, mais c'était avant la création de ce blog. En plein dans la trame principale des super héros Marvel, voilà un film qui va apporter euh bah en fait je fais genre je m'y connais à fond, mais pas du tout en fait. Donc je ne sais pas de quel arc ou vague ou chais pas quoi d'autres ce film est issu, ni même si il est important dans l'univers Marvel, je m'y connais pas du tout ici, et je regarde avant toute chose pour la bagarre et l'action que ce genre de film peut apporter, je suis fan de Michael Bay je vous rappelle. D'une durée de 2h10, ce film est sorti en 2014, voit les frères Russo, Anthony et Joe à la réalisation, et Chris Evan reprend le costume du plus ricain des super héros Marvel. Euh donc Steve Rogers était chétif, puis il a servit de cobaye pour une expérience le rendant hyper balèze que même Peter McCalloway il est moins beau quoi, mmmh, c'est très gay friendly ce que je dis là non? Enfin bon, de crevette il passe à surhomme capable de tenir tête à n'importe qui. Ayant un cœur pur, c'est con ce que je dis mais bon, il est hyper gentil quoi, donc il défend les gentils contre les méchants. Si le premier film nous expliquait le début, sa création, et se déroulait durant le second conflit mondial, la fin (oui je spoil) nous le montrait sortant de sa cryogénisation, pour arriver dans le monde moderne, avec le choc que cela peut induire. On l'a vu dans Avengers donc, et le 2 aussi, que je n'ai pas encore vu d'ailleurs. On se souvient qu'il luttait contre des connards de nazis, l'ordre HYDRA, quel nom débile, mais bon. Et dans ce film, nous verrons qu'il va se passer des choses pas très claires au S.H.I.E.L.D. organisation sous le commandement de Nick Fury (Samuel L. Jackson) réunissant les super héros pour lutter contre la vermine. Une fois de plus c'est complétement con ce que j'écris mais passons pissons passons. Oh, elle est bien longue cette intro, regardons la bande annonce VF, d'un film que j'ai vu en VOST.

Bande annonce VF, vidéo de Marvel FR.

Comment faire sans spoiler, je veux dire, c'est difficile, parce qu'en fait ce film introduit le personnage de Falcon, qui est quant même méchamment plus classe et moins ridicule que dans Ant-man, contraint de le reconnaître je suis. Mais aussi et ceci est un gros spoil Bucky, le poto d'amitié virile de Rogers. Bon, ceci n'est pas vraiment un spoil, vu que le troisième film cause carrément de cette amitié allant jusqu'à se faire affronter les gens pas en collants. N'empêche, j'ai vu ce film juste avant d'aller au ciné voir Civil war, heureusement, (j'explique dans la chro de ce film pourquoi), car ça explique pas mal de chose, enfin je n'en sais rien là tout de suite je l'ai pas vu (oui j'ai du retard ou au contraire trop d'avance, au choix), mais je pense qu'il permet de comprendre pourquoi tel ou tel super héros choisi Iron Man ou Captain America. On en découvre un peu plus sur Black Widow (la sublime Scarlett Johansson), ainsi que sur Nick Laren, euh Fury pardon.

Donc grosso merdo, il y a eu une catastrophe à New York, le combat final de Avengers premier du nom, et du coup, on se pose déjà la question sur l'encadrement des super héros dont les pouvoirs impliquent des grosses bastons qui peuvent créer des dommages collatéraux. Mais en fait, ceci est le thème du troisième film, ici il sera plutôt question de trouver la taupe dans le S.H.I.E.L.D. qui comme la pomme, semble être infecté de l'intérieur par un ver aux sombres desseins. Tain j'écris des trucs presque intelligents, c'est nul. Pour ne rien faciliter un super pas gentil débarque de nul part avec son bras métallique, bon, je spoil mais on découvrira que c'est le poto à Steve. On le devine assez vite d'ailleurs (même sans avoir vu Civil war). Si la première partie du film est lente, les choré de bastons sont réglées au poil de fion, et pendant un moment je me suis cru devant un jeu de combat, impressionnant. Problème, sur certaines scènes d'action la caméra tremble énormément, du coup au niveau de la lisibilité c'est à gerber je trouve, c'est pire que Michael Bay c'est dire. Tout ça pour ajouter du dynamisme à la con....

Mais bon, le début se la joue un peu à la façon d'un film d'espionnage, pas forcément James Bond (quoique comme par hasard le sigle des méchants est une sorte de poulpe/pieuvre, façon Spectre), mais Mission : Impossible oui, genre Captain et Natascha deviennent des rebuts de la société, recherchés par l'organisation qui les employait, la scène du pétage de l'avion en sortie de l'immeuble du SHIELD est très réussie je trouve. La recherche de l'assassin de truc (no spoil pour une fois), la partie enquête est en fait bien conçue mais loooooongue quoi, à la fin on s'ennuie, mais c'est pour mieux nous offrir 45 minutes finales de folaye. Aaaaaaaah, j'allais oublié, la première mission du film fait trop trop mais trooooooop penser à Metal Gear Solid 2, sans rire, j'ai trop vu le début de ce jeu sur le cargo.

D'ailleurs plus tard on retrouvera un clin d'œil à Matrix, et même une grosse inspiration des Star Wars, pardon mais les mecs en costumes avec leurs casquettes et leurs vaisseau me font trop penser à l'Empire pour le coup.

Mais si en fait l'enquête est intéressante, mais longue, on tombe pas forcément des nues quand une révélation intervient en plein milieu du film, le méchant n'est pas celui que l'on croit, et les personnages disparues sont en fait vivantes, merde j'ai spoilé, pas grave. Avant toute chose j'ai noté une allusion à Docteur Strange, en 2014 soit 2 ans avant la sortie du film, ça c'est de l'anticipation ^^. Et donc, alors que nous sentions la tension monter, enfin intervient l'éja... euh le final salvateur, de l'action en veux tu en voilà, vraiment impressionnante, cette fin est certes too much, mais c'est ce que l'on demande à un film de ce genre, la caméra se secoue moins, et en plus on a droit à des tensions narratives simplistes mais qui passent bien, l'affrontement dans les bureaux du SHIELD, Captain qui veut que son copaing il recouvre la mémoire, plus la tentative de destruction d'un million de vie par HYDRA, pas mal du tout je trouve (attention, ça reste simpliste). Pour une fin qui à nouveau introduit d'autres personnages, pour mieux lancer Avengers 2 je pense.

Ah, si un défaut c'est que ça bastonne, ça tire partout, mais il y a très très peu de sang, genre ils ont un accident de voiture, pas de sang, à la fin il y en a un peu plus, mais bonjour le réalisme quoi.... je suis de plus en plus con, du réalisme dans un film de super héros, oubliez donc ce que je viens d'écrire (que j'aurai tout aussi bien pu effacer).

Finissons en, si le premier Captain m'avait plu mais sans plus, je suis contraint de reconnaître que celui ci, même si le début est un peu loooong est intéressant, on en prend plein la gueule, et les personnages sont attachants en fait, moi qui avais trouver Falcon ridicule dans Ant-man, là il va super bien je trouve, ce film me paraît important dans la trame Marvel, en plus on en apprend plus sur Black Widow. Bon, on passera très vite sur le fait que malgré sa force, Natasha reste une femme secourue et protégée par Seth, c'est hallucinant cette volonté de rendre faible tôt ou tard les personnages féminins, enfin bon. On passera aussi un script prévisible au possible (tout se devine aisément, encore plus depuis que Avengers 2 et Captain 3 sont sortis ^^), et au final, nous là un film efficace, qui divertit, tout en n'étant pas trop con, à voir j'estime, par contre il vaut mieux avoir vu les premiers Captain et Avengers, ceci permet de plus facilement piger certains points du scénar', qui reste lisible sans les avoir vu. Oui, ceci est un bon film d'entertainment, à voir donc, j'ai bien aimé.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article