Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Battlefield 4

Battlefield 4 sur XBOX One.

Battlefield 4 sur XBOX One.

La chronique presque maudite, ma faute aussi, j'ai voulu le faire en mode normal à tout prix, résultat j'en ai chié, j'ai pas trop l'habitude des FPS, pourtant j'ai fini Bad Company et Medal of honor, mais là il faut vraiment être attentif quoi. Donc le jeu est édité par EA, développé par Dice, sorti sur plein de consoles à la fin 2013, c'est le concurrent le plus sérieux des Call of en fait. Bon, le troisième épisode viendra tôt ou tard, sur 360 par contre, mais là, intéressons nous au 4. Je l'ai acheté pas cher, d'occasion, et bon, il nous place au milieu d'un conflit avec des chinois et des russes aussi, et bien sûr nous sommes le bon américain gentil toussa.

Bon, je ne dirai pas les noms, Recker je crois c'est vous, avec Irish le chanceux et Pac comme 2 Pac mais en solo quoi. Voilà votre escouade à la fin de la première saison qui débute par sa fin, dans une auto immergée. On remonte le temps, et là on découvre une narration pas dégueulasse en fait, mais avant tout, petite vidéo.

Review en anglais, vidéo de IGN.

Si la narration n'est pas mauvaise, le scénario par contre, euh, bah on oublie hein, on va aller tataner du chinois et du russe, il faut aider la rébellion chinoise, on fera la connaissance de Hannah qui vous aidera le long des missions au nombre de 7. Alors en fait, le grand intérêt du soft, c'est la beauté graphique du bidule. Oh purée, j'ai pris quelques claques dans ma gueule, avec les effets de lumières, d'eau, d'explosion, c'est magnifique. Les environnements ont beau changer, ils restent assez froids dans l'ensemble, sur le Valkyrie, ou dans un immeuble de Shangai, la photographie reste proche je trouve. On se retrouvera même emprisonné, mais chut, je ne dois pas trop en révéler.

Alors en terme de gameplay, je ne vais pas trop en dire, vu que je suis nul en FPS, mais les armes sont en nombres conséquents et possèdent leurs propres avantages, une pourra zoomer, l'autre aura plus de portée, en plus elles sont classées par type, arme de poing, fusil d'assault, de sniper etc.... on trouvera chaussure à son pied facilement. On peut aussi locker son escouade sur des ennemis en appuyant sur RB (LB balançant une grenade, erreur que je n'ai pas arrêté de faire....), on vise de façon plus rapprochée ou zoomée avec LT, et on tire avec RT. Les vibrations nous mettent bien dans l'ambiance, et dans l'ensemble le jeu répond bien. Les informations sont relativement claires, même si pour mon petit esprit, j'étais parfois perdu. Oui, je me suis perdu dans ce couloir. En fait, ce sont surtout les ennemis qui m'ont gavé, genre tu te fais mitraillé tu sais pas d'où. Et là on touche un point du jeu, il est frustrant. Ici il ne faut pas jouer les bourrins, éliminer les vagues ennemies, avancer prudemment,e n espérant qu'un tank ici d'on ne sais où ne vous défonce pas la tronche. Bon, on regagne de la vie en se protégeant, facilitant le jeu, mais parfois ça ne suffit pas. Le pire étant vos putains d'équipiers qui ne servent quasiment à rien, ils mitraillent ils mitraillent, ils mitraillent encore là où vous avez locké, mais touchent que trop peu les ennemis. J'étais en mode normal je répète, et voir un ennemi vous dégommer sur votre flanc alors que votre équipiers est juste devant ce même ennemi, ça énerve.

Des graphsimes jolis, et des PNJ expressifs.Des graphsimes jolis, et des PNJ expressifs.
Des graphsimes jolis, et des PNJ expressifs.Des graphsimes jolis, et des PNJ expressifs.

Des graphsimes jolis, et des PNJ expressifs.

En fait mon expérience de ce jeu fût comme des montagnes russes. Roooh le jeu de mot de merde, mais bon, déjà, il y a le côté spectaculaire, carrément too much, on butera du foufoucoptère, du tank. On se sortira d'une voiture immergée, d'une attaque aérienne, d'une immeuble qui s'effondre, un barrage aussi voir même un bateau qui coule et se coupe en deux façon Titanic. Mais par moment, avec mon incapacité à bien repérer les ennemis, j'avais du mal à avancer dans le jeu, du coup, je faisais des cessions de 30 minutes avant de lâcher ma manette en pestant contre ce jeu et l'IA de mes équipiers pas foutus de protéger mon flanc. Le jeu est vraiment beau, mais tellement qu'il est difficile pour mon petit cerveau de bien voir les ennemis, oki, je dois être con, je sais pas, mais sans l'option pour "locker", certains ennemis seraient restés invisibles à mes yeux.

Le pire c'est que souvent j'essayais encore et encore, je lâchais 1 journée le jeu et en revenant ça passait crème, c'est frustrant, et voilà le mot qui ressort de ce jeu, frustrant. Mais pas comme Mirror's edge où l'on sait que l'on a mal appuyé sur le bouton, ou un mauvais timing, non, frustrant parce que par moment on pète les plombs sans savoir que faire, l'épisode du barrage durant lequel il faut faire un saut de ouf, bah je suis mort un paquet de fois, et je vous cause pas de la toute fin de mission, où vous ne savez pas quoi faire, du coup vous essayez de sauter comme un con alors qu'en fait il suffit d'appuyer sur un bouton.

Je ne parlerai pas de la dernière mission, enfin si, la difficulté y est élevée au début, puis la fin de mission est ultra facile, de plus celle ci est vite accomplie en fait, et le générique de fin est plus long que cette ultime mission. Celle ci vous demandera de faire un choix cruel, qui pour le coup m'a fait hésiter, un choix presque morale, qui intervient juste avant la fin.

On se repose dans l'ascenseur avant d'affronter la rue, pour se retrouver sur un porte avions.On se repose dans l'ascenseur avant d'affronter la rue, pour se retrouver sur un porte avions.
On se repose dans l'ascenseur avant d'affronter la rue, pour se retrouver sur un porte avions.On se repose dans l'ascenseur avant d'affronter la rue, pour se retrouver sur un porte avions.

On se repose dans l'ascenseur avant d'affronter la rue, pour se retrouver sur un porte avions.

Oui, je n'ai pas beaucoup parlé du gameplay, de la façon de jouer ou du scénario. Même pas du multi, je ne joue pas en multi je suis trop mauvais. Avec des graphismes magnifique, on bavera devant certains effets de lumières ou d'explosions, une IA pas si maligne, et un jeu plutôt frustrant, bah on est devant un jeu qui cherche à en mettre plein la vue, et ça fonctionne. On oubliera très vite le scénario digne d'un téléfilm de NRJ12 par contre, pour ne retenir que cette claque graphique, un couloir qui nous fait voyager et tuer du communiste, avec parfois des montures qui changent la façon de jouer, phases trop courtes pour vraiment être savourées. Alors, si vous aimez les FPS, c'est une bonne expérience, pas le meilleur jeu du monde, mais ça diverti et énerve par moment. Si vous n'avez pas l'habitude des FPS ou que vous n'aimez pas ce principe de guerre, passez votre chemin. Mon expérience est mitigée au final, le dernier choix élève un peu le niveau d'émotion ressentie, mais le côté too much de certaines scènes est à vomir tant c'est abusé. Et pourtant, j'y ai passé 10h pile pour le faire, en prenant parfois mon pied, en m'énervant souvent. Je dirai que c'est un jeu à réserver aux fans de FPS, ou de claque graphique, les autres passeront leur chemin. Un jeu moyen qui pète la rétine donc.

@+

Ouch, c'est la guerre mon capitaine, ouch, passage sous marin et du spectacle en veux tu en voilà.Ouch, c'est la guerre mon capitaine, ouch, passage sous marin et du spectacle en veux tu en voilà.
Ouch, c'est la guerre mon capitaine, ouch, passage sous marin et du spectacle en veux tu en voilà.Ouch, c'est la guerre mon capitaine, ouch, passage sous marin et du spectacle en veux tu en voilà.

Ouch, c'est la guerre mon capitaine, ouch, passage sous marin et du spectacle en veux tu en voilà.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article