Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Torchwood - Saison 1

L'intégrale DVD de Torchwood.

L'intégrale DVD de Torchwood.

Faisant suite à la saison 2 de Doctor Who, Torchwood est une série Spin off dérivée donc de celle avec le voyageur. Dans la ville de Cardiff au Pays de Galles, une sort de super équipe est construite autour du capitaine Jack Harkness, ou pas en fait, car nous avons vu dans Doctor Who que c'est la reine Victoria qui créera cette unité. En charge de protéger les citoyens contre d'éventuels phénomènes bizarre, des aliens ou autres saut spatio temporel, euh, plutôt temporel en fait. Car contrairement à la série mère, ici point de voyage dans l'espace, ce qui n'empêche pas le voyage avec des aliens venant à Cardiff, certainement la faute à la faille sur laquelle est située la capitale Galloise. On retrouve avec plaisir John Barrowman dans le rôle du capitaine, bon, je vais spoiler attention donc, mais j'ai vu la saison 3 du Doctor avant cette première saison, or celle ci se situe entre les saisons 2 et 3, du coup pour l'immortalité de Jack, j'étais au courant, la main aussi d'ailleurs, mais ça se regarde dans cet ordre là aussi. Autre spoil, le Doctor sera évoqué, mais jamais présent, peut être le seul défaut de cette série je trouve, au moins à la fin, juste voir le Tardis et non pas l'entendre hors champ, enfin bon, ceci est un détail et regardons une vidéo, en VO par contre, j'ai vu cette saison en VOST, car j'adore l'accent britannique quoi, allez, vidéo.

Trailer VO, vidéo de HereComeTheDrums.

La façon d'introduire la série est classique mais sympa, en gros on suit Gwen, une jeune enquêtrice de la police, qui, par un hasard heureux va rejoindre cette unité spéciale qu'est Torchwood 3, du coup on découvre les méthodes utilisées, le côté cool du capitaine, mais aussi l'aspect vampirisant de ce travail qui nécessite une présence permanente. Ce qui entâche un peu le couple Gwen - Rhys.

En fait Torchwood 3 se compose de 5 membres, dont un qui sera remplacé par Gwen, il y a Owen, le docteur, Toshiko l'informaticienne, Ianto, le majordome qui nettoie la merde, et le capitaine Jack Harkness, chef de Torchwood. Au début il y a Suzie, qui montrera que les objets utilisés par les membres de Torchwood peuvent être dangereux.

C'est un peu un mélange entre X-Files, CSI et Doctor Who, avec un voyage dans le temps sur la fin de saison, saisissant, les derniers épisodes sont à la fois émouvants et dramatiques, et la série n'a pas peur d'aborder des thèmes peu conventionnels, l'homosexualité notamment, avec le plan à trois de Owen au début, ou, dans le bal des années 40, un moment ultra émouvant, mais là, je ne spoilerai pas.

Ce qui surprend le plus, c'est la normalité des réactions des personnages dans ce monde assez normal, si il n'y avait pas cette faille. Chacun possède ses propres failles si j'ose dire et un épisode mettra en valeur tel ou tel personnage, très sympa pour bien s'attacher à ceux ci. L'exemple le plus flagrant, et là je vais spoiler, c'est la relation extra conjugale qu'aura Gwen avec Owen, et qui le vivra mal, révélant tout à Rhys son petit ami avec lequel elle est pourtant heureuse (même si au lit ça n'a pas l'air ça). Que dire aussi de cette réaction et ce cri déchirant lors du dernier épisode, aaaaaah, je ne m'en remets pas, un cri qui vous mettra la chair de poule et les larmes aux yeux.

Il se passe beaucoup de chose, l'équipe ira même jusque dans la campagne Galloise pour y découvrir un village horrible, digne d'un film d'horreur, je ne sais pas si c'est le côté britannique, mais j'ai pensé à Severance, qui certes se déroule en Europe de l'est, mais avec des britanniques, et dans la campagne aussi, bref, ça le fait. Entre horreur et science fiction donc, la série contient évidemment une touche de série policière, même si les enquêtes ne sont pas immenses, j'ai encore en tête pourtant l'histoire de ce fantôme qui suit son histoire à travers l'enquête de Torchwood, ou encore l'épisode voyant une entité se nourrir d'énergie orgasmique. Car oui, ici et sans pour autant être érotique, il y a du sexe, du sang et de la violence, beaucoup plus que dans Doctor Who je trouve, bon, ça reste mesuré, donc ne paniquez pas, mais j'aime bien quand une série ne semble pas censurée.

Que dire de plus, les acteurs sont nickels, la photographie sonne pas trop télé, la photographie sonne? Sérieux? J'ai pas écris ça? Si? Mince. La réalisation est sympa, et en tout franchise, et bien scénaristiquement ça tient la route, pire on ne s'ennuie jamais, nous sommes toujours surpris, que dire de cette fin de saison rendant un violent hommage aux Kaijû Eiga, putain, autant vous dire que j'ai kiffé comme une patate aime le beurre. J'ai adoré quoi.

En fait, il y a beaucoup à dire, les 5 personnages sont bien distincts, et pire, ils sont tous attachants, humains, car ils commettront des erreurs, graves, de plus nous en apprenons beaucoup sur Jack mine de rien, son attente du Doctor, avec une main dans un bocal (les fans de Doctor Who voient de quoi je cause), plus qu'un Spin Off, cette série fonctionne très bien seule, pourtant, les petits clins d'yeux disséminés ici ou là sont excellent, on voit le lien entre les 2 séries, qui, pour le coup, deviennent complémentaires. Ne vous fiez pas aux looks très Matrix des personnages dans le trailer, genre ça pue la classe, non, les persos sont normaux et c'est ce qui rend le show intéressant. Donc oui, ceci est une excellente série, que l'on connaisse ou pas Doctor Who, pourtant je vous conseille évidemment de voir tout, Doctor Who et Torchwood (anagramme de Doctor Who), persos attachants, histoires passionnantes défillant tout au long des 13 épisodes, qui varient entre 45 et 50 minutes, voilà une série surprise à voir je trouve, pour peu que l'on aime X-Files, les fans du Doctor auront déjà vu cette série de toute façon. J'adore.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article