Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Pocahontas

Image de senscritique.com.

Image de senscritique.com.

Bon, sauf revirement de situation, ou homerun de la victoire comme le dirait Osaka d'Azumanga Daioh, voici le dernier film d'animation que j'ai pu voir sur Canal+ à la demande, le tout gratuitement grâce à Inod, vous commencez à le savoir je pense. Bon, je ne m'attendais pas à un truc génial, et en vérité, c'est l'espèce de connard de raton laveur qui m'a donné envie de voir ce film, comme quoi ça tient à peu de chose, wwoooh, et aussi le fait de voir des films Disney pour mieux me forger une opinion sur ceux ci, sachant qu'il est assez rare que j'apprécie un film du studio aux grandes oreilles. Eric Goldberg et Mike Gabriel se chargent de réaliser ce dessin animé d'une durée d'une heure vingt environ. Il est sorti en 1995, soit la même année que Bad Boys. Oh purée, ça vous place le contexte. En fait non, mais bon, on va voir la bande annonce en VF de ce film que j'ai vu en VOST.

Bande annonce VF, vidéo de TheClassiquesDisney.

Début du 17è siècle, alors que le nouveau monde, les Amériques, sont synonymes de richesses et d'aventures, des britanniques sous la houlette de Ratcliffe, dans l'espoir de devenir riche et important en Grande Bretagne. Quitte à buter du sauvage, de l'indien, du natif quoi. Il est accompagné par le beau gosse qui déchire tout John Smith. L'aventurier est chargé de la protection de l'expédition, qui, après une traversée de l'Atlantique euh, délicate, débarque dans le nouveau monde.

En même temps, une tribu indienne ou native, vous choisissez, voit ses combattants rentrer de chais pas quoi, en héros. Pocahontas la fille du chef est un peu gamine, toujours à faire des blagues ou des trucs de dingues genre sauter de hyper haut quoi. Elle va déchanter quand elle apprendra que son pôpa d'amour a donné sa main au pas rigolo Kocoum, pas rigolo quoi.

Ces destins vont se retrouver, Poca va tomber raide dingue de John et inversement proportionnel, John n'entonnera pas la fabuleuse chanson des G-Squad (Raide dingue de toi), mais pas loin. S'ensuit un jeu du "oh mais nous sommes différents car nous ne sommes pas pareil mais putaing on se kiffe sa mémé quoi, et zobi de ce que disent nos semblables", enfin vous voyez le topo quoi.

Mais avant tout ça, je constate qu'au niveau de l'animation, c'est très joli, toujours ce problème de personnage ultra carré, genre Batman quoi, les mâchoires carrées, des mecs costauds, des meufs aux cheveux volant dans le vent, c'est impressionnant mais l'effet L'Oréal (parce que je le vaut bien) est sur exploité, joli au début, lourd à la fin. Les animaux sont chouettes aussi, Meeko (le raton laveur) est sympa, Bilt, Blit, Flit pardon, bah les 2 animaux de Pocahontas forment un duo comique, un peu lourd au bout d'un moment. Enfin, lourd, le vrai gros truc lourd, ce sont ces chansons, certaines sont bien rythmées, mais elles débarquent souvent d'un coup et je n'ai pu soupirer "Encore!", ça casse le rythme du film quoi.

Surtout qu'au niveau de l'histoire, bah c'est une histoire d'un amour improbable, mais inéluctable. En fait même les personnages comiques deviennent lourds, même Meeko que j'adore, m'emmerde au bout d'un moment, heureusement son alliance avec Percy redorera son blason, le blason du raton qui va devenir obèse, en fait, je l'aime bien mais il m'énerve par la faute des scénariste qui lui offrent des expressions pour faire rire les gosses, du coup c'est exagéré et ça le fait pas je trouve. Mais attendez, vous n'avez pas vu Poca fumer la moquette, un arbre lui cause, et la première fois j'ai cru qu'en fait c'était l'expression de la conscience de la jeune indienne, bah oui les phrases dites par l'arbre sont quasi identiques à celles de Pocahontas (il est siiiiiii sérieux), et en fait non. Mais genre, l'impression qu'elle a fumé est telle que la scène fut gâchée. Oh oui, vous allez me dire "Link il cause bien à l'arbre Mojo dans certains jeux The legend of Zelda", oui, mais ça ne donne pas cette impression de drogué je trouve, après j'ai peut être tort ou l'esprit tordu, mais c'est l'impression que ça m'a donné. Quitte à faire parler un arbre, pourquoi pas Meeko? Flit? Ou Percy? Non, ceci n'arrive qu'avec l'arbre, en plus l'héroïne fait presque son ado rebelle "veux pas me marier avé lui il est pas rigolo"...

Si, vers la fin et l'affrontement musical "des sauvages ce sont des sauvages" montrent les différents points de vue côté britannique et côté natif, en plus la chanson est rythmée donc j'ai bien aimé. Ceci intervient après le drame, drame qui met en rogne tout le monde, mais à la fin du film, bah tout le monde s'en bat les steak quoi, bravo le veau. Et genre, "on a besoin de moi ici", l'excuse la plus ridicule du monde, l'autre elle branlait rien de la journée, et là sa tribu needs her, putaing de blague quoi.

Oui, je n'ai pas aimé, pas du tout aimé, oui, la quasi heure trente est passée vite je reconnait, mais là, trop de chanson, trop de culcul la praline, ça ne m'a pas plu du tout, même les personnages que j'aime bien m'énervent au bout d'un moment, et quasiment rien ne peut sauver ce film, oh, si, les paysages magnifiques, bien forcé de constater que c'est chouette à ce niveau. Vous le conseiller alors que je n'ai pas aimé? Bah si vous aimez Disney, les histoires d'amour, vous allez aimer, donc regardez le. Les autres, passez votre chemin, il n'y a rien d'intéressant ici, même pas envie de le montrer à ma filleule tant c'est niais con et bof quoi. À éviter donc.

@+

Raide dingue de toi des G-Squad, vidéo de GSquadVEVO.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article