Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

La traversée du temps

La traversée du temps, box DVD collector.

La traversée du temps, box DVD collector.

Plus de 40 années après la sortie de la nouvelle La traversée du temps (c'était en 1965 et écrit par TSUTSUI Yasutaka), en 2006, sort un film d'animation réalisé par HOSODA Mamoru, déjà remarqué sur les films Digimon (l'adversaire des Pokémon), ou même le sixième film One Piece, le baron Omatsuri et l'île secrète, il sera connu plus tard pour Summer Wars et Ame & Yuki : Les enfants loups, d'ailleurs son dernier film doit être disponible dans nos salles obscures en ce moment même (The Boy and the beast, Balemono no ko). Animé par le studio MadHouse (Beck, FullMetal Alchemist, Paranio Agent par exemple), ce film s'inspire donc de la nouvelle du même nom, en y modernisant le récit, mais aussi en changeant de personnage, en fait, de l'ossature principale du livre reste l'idée du voyage dans le temps, et aussi la révélation finale, regardons la bande annonce.

Bande annonce VOST, vidéo de AlloCiné - la chaîne officielle.

Makoto est au lycée et est amie avec Chiaki et Kôsuke. Un soir alors qu'elle ramène des carnets dans une salle de classe, elle verra une ombre et tombera sur une sorte de noix. Il se trouve que cette noix lui conférera le moyen de voyager dans le temps, et donc Makoto va pouvoir en profiter pour changer c la journée passée qui était vraiment merdique, se concluant par l'accident de train, choc permettant à Makoto de déclencher sans le savoir la machine à remonter le temps. Kazuko la tante bizarre de Makoto va l'aider à comprendre ce qui lui arrive, à priori elle même aurait aussi eu un tel pouvoir dans sa jeunesse, ce qui indirectement, expliquera son célibat même à 40 ans (voir la fin du film pour piger ce que je dis ^^). La jeune fille va en profiter pour arranger sa journée pourrie donc, seulement, à chaque modification, c'est une autre personne qui morfle à sa place, par exemple quand en cours de cuisine elle demande d'échanger de poste avec un de ses camarades car elle sait que le feu se déclenchera sur ce poste, c'est son camarade qui sera brimé et moqué pour ça, allant jusqu'à une violence surprenante dans le film (le jet d'un extincteur quand même). Elle comprendra ainsi qu'il n'est pas facile de trouver le juste équilibre et que ses actes ont des conséquences sur les autres. Alors quand Kôsuke lui emprunte son vélo dont les freins sont défectueux (d'où le premier accident avec le train), c'est la panique totale, surtout que le jeune homme conduit sa nouvelle petite amie dessus, mais n'ayant plus de charge possible, Makoto se retrouve impuissante face au drame à venir, heureusement un évènement surprenant va subvenir, offrant par ailleurs les explications de ce pouvoir.....

Voilà un pitit résumé, et sachez une chose, le rythme est plutôt lent, presque contemplatif, ce n'est pas ennuyeux pour autant, on s'attache immédiatement à Makoto et ses amis, et nous découvrons les petits plaisirs du voyage dans le temps (enchaîner 10 heures de karaoké, retrouver son flan disparu), un peu à la Retour vers le futur, mais sans complexité. La réalisation est juste impeccable, chaque scène est magnifique, et les plans choisis sont parfaitement clairs et lisibles, un régal.

Il est vrai que quand le film est sorti, j'ai hésité à le voir, j'avais peur de tomber sur un truc niais et mou. Alors quand je l'ai vu, j'ai tout de suite voulu l'édition spéciale encore disponible par chance, avec le storyboard, un livret intéressant de 48 pages et un bout de péloche du film. Sans compter sur le nombres incroyables de bonus présents, les entrevues notamment sont intéressantes.

Que dire de ce Japon que nous offre le réalisateur, ce Japon à la fois des villes mais aussi de la nature (le bord du canal) et des petites ruelles, un vrai voyage tant chaque décor est digne d'un tableau. D'ailleurs, la première traversée du temps de Makoto nous offre des effets de caméras mais aussi de peinture de toute beauté, le tout dans une fluidité hors pair. La VO est absolument parfaite, par contre je ne sais plus pour la VF, j'avoue, je l'ai vu il y a quelque temps dans notre langue, mais je ne crois pas avoir été choqué, donc elle doit être bonne, sans vraiment vous le garantir.

Ce film a obtenu moult récompense, la plus connue chez nous étant celle du Prix spécial du Jury du festival d'Annecy en 2007. Pas volée du tout je dirai.

Oui, on en vient déjà à la conclusion, car de toute les façons il vous faut voir ce film, qui malgré son rythme lent, vous prendra dans cet univers fantastique des voyages dans le temps, de façon mignonne hein, pas de violence (si, le jet d'extincteur, la chute de Makoto dans la fameuse descente ou les accident de vélo peuvent choquer les plus jeunes, mais je n'en suis pas sûr), ce que j'aime avec l'animation japonaise, c'est le fait qu'il n'y ai pas de grosse galoche entre les 2 personnages qui s'aiment, alors que chez Disney ou autre film ricain, ils se seraient roulé une grosse pelle ce qui aurait ôté toute pudeur et beauté au récit.... c'est complètement con comme remarque, désolé. L'humour est très simple, amis efficace, l'émotion est aussi là, et il y a un peu d'action sur la fin, mais pas beaucoup non plus, ce qui peut laisser sur leur faim les fans de film d'action, un rythme peut être un peu trop mou, mais permettant de savourer la beauté des dessins et de l'animation, les traversées du temps mettent des petites claques en terme de cadrage et d'effet sans être spectaculaire (oui paradoxal n'est-ce pas?), 1h40 sublime, pour un film possédant une magie certaine, visible par tous, et d'ailleurs à voir et à posséder dans sa DVDthèque!

@

Contenu ultra fourni de la box collector.Contenu ultra fourni de la box collector.Contenu ultra fourni de la box collector.
Contenu ultra fourni de la box collector.Contenu ultra fourni de la box collector.
Contenu ultra fourni de la box collector.Contenu ultra fourni de la box collector.

Contenu ultra fourni de la box collector.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article