Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

24 heures chrono saison 1

Grosse boîte contenant les saisons 1 à 4 en DVD.

Grosse boîte contenant les saisons 1 à 4 en DVD.

En 2001 apparaît un nouveau genre de série, grand spectacle, avec un scénario alambiqué, ou pas en fait, la principale attraction pour ce show est dû au fait de son écoulement en temps réel. oui oui, nous allons suivre 24 heures dans plusieurs vies, à Los Angeles. Le principe de la série se base sur cet écoulement inexorable du temps, qui vous est rappelé par un chronomètre qui fait bip.... bip... bip.... Concept un peu casse gueule, mais bien mis en scène par l'équipe de ce show. On regarde le trailer en VO (j'ai vu la série en VOST), et on revient.

Trailer de la saison 1 en VO, vidéo de 24 Spoilers.

Bon, vous aurez pigé que l'on ne va pas suivre ma vie pendant 24 heures. Sinon déjà tu paumes 7 à 8 heures de moi en train de pioncer.... palpitant. La multiplication des personnages et des intrigues (se recoupant) permet de ne jamais s'ennuyer. Nous allons principalement suivre Jack Bauer, le boss de la CTU, une agence luttant contre les méchants terroristes qui ne sont pas gentils. Mais on va aussi suivre le sénateur candidat à la primaire de la présidentielle, David Palmer, qui est sans cesse menacé car il pourrait être le premier président des USA à être noirs. Oui, nous sommes en 2001, le World trade center tombe, et Barack Obama n'est pas encore présidentiable. Autant vous dire que l'aspect précurseur de cette série possède encore plus d'impact aujourd'hui.

On commence à minuit, et nous finiront 24 heures plus tard à minuit aussi. Je l'ai dit, les multiples personnages font que l'ont peu toujours suivre un truc intéressant à l'écran. En plus, le split screen (écran partagé), permet de positionner les personnages, du coup, nous ne sommes jamais perdu, et malgré le côté multiple des gens, on arrive à s'attacher à certains d'entre eux. Forcément, Pamer est en danger, et les méchants vont enlever la famille de Jack pour faire pression sur lui. Afin de lui faire porter un chapeau qui ne lui sied guère.

Ah, la série est créée par Joel Surnow et Robert Cochran, elle comporte 24 épisodes de 40-42 minutes.... minute papillon (de lumière sous les projecteurs), si c'est du temps réel, 24 épisodes = 24 heures, donc 1 épisode = 1 heure.... et pas 42 minutes.... oui, mais les enfants, c'est une série, qui passe à la télé (je sais, vous avez l'habitude de pirater bande d'amoureux de perroquets et bandeaux sur l'œil), donc publicité, et oui, l'écoulement en temps réel prend en compte les publicités (drôlement nombreuses chez nos amis étasuniens), du coup ça permet de magouiller des trucs, sorte de fausse ellipses, du coup ce n'est pas 24 heures d'action que l'on a, mais plutôt 16 heures, à peu près hein, on n'est pas à une vache près.

Donc, déjà, grosse perf', les déplacements nous paraissent vraiment être en temps réels, impressionnant même. Ensuite, le téléphone est violemment utilisé, et les portables ont une batterie qui tient, même en communication, surprenant. Ensuite, on ne voit pas les personnages faire pipi ou caca, ils doivent faire ça pendant la pub. Et la plupart des perso ne pioncent jamais, genre un petite sieste, et c'est tout. Mais surtout, le truc me trouant le plus vous voyez quoi, il y a un nombre hallucinant de morts dans cette série. Ah mais carrément quoi, j'ai pas compté, mais fiou, c'est impressionnant.

Un défaut de la série, c'est indéniablement ce côté "on monte en puissance", too much si vous préférez, ça commence tranquillou par le Patrice Evra game, à savoir la recherche de la mignonne taupe (rappelez vous Knysna ^^), il y a une putain de taupe dans le CTU, vite découverte, trop vite même mais bon. Pour finir par la constatation que la vraie taupe n'était pas celle que l'on croyait, responsable du choc final d'ailleurs, la dernière scène de la saison est méchamment pessimiste, mais je ne vous spoilerai pas.

Ce que je vous spoilerai par contre, c'est l'incroyable propension que possède Teri, ou mieux, kim (respectivement femme et fille de Jack Bauer), donc l'incroyable façon dont cette journée pue violemment du cul pour elles. Kim est championne dans l'art de se mettre en danger, faussement rebelle, elle suit sa copine (qui, je spoil, va mourir), et le copain de sa copine (lui aussi il va mourir, oh, je spoil, pardon), ainsi que Rick, le beau gosse brun qui a un cœur et fera tout pour aider Kim, alors que cet abruti a participé au kidnapping. D'ailleurs, sur la fin de saison, Kim me fera hurler de rire, les sous titreurs (ça ne se dit pas je sais) n'ont pas trouvé mieux "Kim a été rekidnappée", il faut dire que quand elle n'est pas la cible des méchants terroristes (dont les intentions sont surprenantes), elle se retrouve en taule car elle a demandé de l'aide à Rick qui se retrouve au milieu d'un deal de drogue et que finalement en fait c'était pas des méchants mais des flics undercover quoi.... oui, je raconte ça de façon gamine, mais là, on attend un sommet de réflexion quand même, ça fait un peu peur, même quand Kim raconte sa journée au flic, elle n'y croit pas, et cette scène est hilarante je trouve. Mais le rekidnapping intervient après son passage au poste. Même dans la dernière heure, j'ai cru qu'elle allait encore se faire rerekidnapper ^^.

Bon, je me suis attardé sur un point, un détail, et dans l'ensemble, la série est bien écrite, et on y croit finalement, les intrigues sont bien amenées et dans le show, ça passe. Si on analyse avec du recul, cette série est ridicule (et encore, nous ne sommes pas encore dans l'aspect too much des saisons suivantes), mais prenante, et pour une première saison, elle dispatche assez de suspense et d'action pour me prendre au jeu. Les rares moments de faiblesses de Jack le rende plus humain. Parfois les scénaristes nous font voir les persos en train de manger ou de faire une sieste. Mais pas plus, ils ne fatiguent que rarement, alors que l'histoire à débuter à 00h00, alors qu'ils ont déjà une journée dans les jambes, voir Jack avoir la lucidité nécessaire pour l"assaut final, mmmmh, oui, si vous voulez, mais bon, c'est très très gros. Je noterai le doss' sur Elisha Cuthbert, qui certes se fait kidnapper et rekidnapper, mais voilà quoi, l'actrice est fort jolie.....

En résumé, une série d'action/espionnage au concept sympa, surprenant même, avec une corde un peu trop tirée par moment, ou ficelle, je sais plus, l'aspect too much de certaines scènes feront rire (ou pas, ça dépend de vous), mais au final j'aime bien, pas une excellente série, mais j'estime qu'elle est à découvrir je pense, mais en oubliant son cerveau, sinon on rigole un peu trop, et ça ne va pas s'arranger avec les saisons suivantes ^^. À voir, mais pas forcément à posséder, sauf si comme moi vous aimez bien.

@+

Un gros carton contenant un max de DVD.

Un gros carton contenant un max de DVD.

Les 2 grosses boîtes avec les 8 premières saisons et le téléfilm.

Les 2 grosses boîtes avec les 8 premières saisons et le téléfilm.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article