Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Little Big Adventure Android

Alors, bon, voilà un jeu qui me tient à cœur. Alors à la base il est sortie en 1994 sur PC, puis 1997 sur PlayStation. Sa suite ne sortira que sur PC en 1997. Mon pseudonyme, Twinsunnien, vient de là. Quand il y a quelque temps déjà, j'ai appris que DotEmu allait se pencher dessus pour sortir une version tactile, pour iOs et Android, c'était la joie. Puis vint le scepticisme. Comment allaient-ils nous faire dompter la bête sans clavier ou manette? La difficulté du jeu original était en grand partie due à la jouabilité loin d'être parfaite.

Ah, commençons par l'histoire, bienvenue sur Twinsun, planétoïde possédant 2 soleils en ses pôles, d'où son nom. Il existe 4 races peuplant cette planète, les Grobos, Lapichons, Bouboules et Quetchs. Bon, pas de bol, un tyran du nom de Dr Funfrock a décidé de faire régner sa loi, en plus le malotru maîtrise le clonage et la téléportation, du coup comment s'opposer à lui? Autant faire profil bas. Seulement le problème, c'est que Twinsen, un jeune Quetch, fait des rêve dans lesquels Sendell, une mystérieuse entité, lui rend visite, et lui annonce rien de moins que la fin du monde. Se pourrait-il que ce soit Sendell la déesse dont il ne faut surtout pas parler de la prophétie?

Je sais pas ce que Twinsen a déconné, en tout cas il en a parlé de ses rêves, résultat, ni une ni deux, BIM, au trou. Enfin à l'asile, parce que des quetchs qui rêvent de la fin du monde avec une déesse dont personne ne parle, forcément, il est un peu déglingo.

Voilà, là vous prenez les commandes. Oui, dans votre petite cellule inconfortable. Bon, que faire. Allez, ça commence à me gaver ça. Du coup, très vite on se retrouve à s'agiter comme un fou, à croire que les quetchs en blancs ont raison, vous êtes fou.

Je fais ma gym monsieur.

Je fais ma gym monsieur.

Bon, le gardien vient vous gueuler dessus, et en plus il est armé, là non, je ne suis pas violent, mais je le défonce. Pratique l'ascenseur, il mène vers la sortie. Bon, je fais vite, vous n'êtes pas là pour que je vous raconte le déroulement complet du jeu. Vous vous échappez après l'avoir joué façon Sam Ficher ou Snake, c'est comme vous voulez.

Cette petite grande aventure ne fait que débuter, et alors que vous retournez chez vous, après un bisou bien mérité de votre tendre Zoé, les sbires du Doc viennent la kidnapper. Oui, bon, ça sent le Zelda ou Mario, mais en 1994 c'était à la monde le kidnapping de jeune femme.

Premier point, tout y est, les cinématiques de début, elles ont plutôt bien vieilli je trouve, les voix aussi, dignent d'un dessin animé, les musiques magnifiques de Philippe Vachey, les graphismes aussi, qui l'eu cru il y a quelques années en arrière que l'on pourrait jouer à un jeu de cette qualité, de cette profondeur, sur une si petite bête (tablette). Mis à part Lustucru évidemment.

Niveau maniabilité, on pointe là où Twinsen doit aller, et il y va. On double-pointe, et il y court. Même chose sur un personnage non joueur (aka PNJ), pour l'interroger, on pointe dessus. Les adversaires, quant à eux, il faut les double-pointer pour les attaquer. Avec la balle magique, plus de soucis pour viser, on trace une ligne avec son doigt en direction de l'ennemi, et BIM, touché-coulé. Le pied. Les déplacement ne sont pas pour autant faciles, les sauts notamment, sont délicats, comme pour la balle magique, il faut tracer un trait court, on voit une courbe rouge qui apparaît, et en relâchant, Twinsen se prend pour Carl Lewis et fait un saut de ouf. Si le trait est trop long, il devient vert, ce qui signifie que l'on va jeter la balle magique, attention à bien doser donc. De plus les adversaires sont moins résistants, du coup on ne galère pas longtemps avant de les éliminer.

Une maniabilité améliorée? Des adversaires moins retors? On tient le jeu du siècle donc? Pas vraiment. Déjà quand un soldat nous prends dans son tir, Twinsen a toujours ce léger recul qui nous fige, ce qui peut emmener vers une mort frustrante (mais moins que sur les versions PC/PlayStation). Ensuite, le temple de Bû reste une épreuve, là le danger c'est que ce n'est pas la manette ou le clavier que vous jetez, mais la tablette, il faut donc bien se contrôler. Ceci est du au fait que les doigts c'est gros, et que quand on tente un saut, on voit pas tout le temps précisément où Twinsen va atterrir. Mais bon, avec du calme, ça passe. Autre défaut, et c'est con ce que je vais dire car c'était un défaut de la version 1994, la difficulté contre les adversaires à presque disparue, du coup on avance sans vrai challenge, jusqu'à tomber sur une phase plateforme, genre Bû quoi. Ceci dit j'ai mis presque 10 heures pour le finir, la faute au musée où il faut prendre le drapeau et la clé, la première fois j'oublie la clé, la deuxième je me fais choper par un drone, et à chaque fois j'ai galéré pour faire ré ouvrir le musée, je m'y suis pris comme une chèvre je le sais, mais je vous explique, pas la peine de s'énerver. Euh, oui, je me suis emballé pardon, tout ça pour dire que le jeu original se fini en un peu plus de temps, et que les 10 heures de jeu auraient du être 7 ou 8.

Oui, bon, 9h38 pour être précis.

Oui, bon, 9h38 pour être précis.

Par contre le truc impressionnant c'est son prix, entre 2 et 5€, oui, il a des nombreuses promos sur ce jeu, un prix très petit pour une aventure gargantuesque.

Bon, oui je me pose la question du, à quand LBA2? Je pense que ce sera difficile à faire, mais je ne doute pas, en cas de succès de ce LBA, qu'ils chercheront un moyen pour nous offrir cette suite. Personnellement, j'en rêve sur démat' genre SEN ou XBOXLive, mais bon, ce n'est qu'un rêve, et si déjà rien qu'une version PC sort, j'en serai heureux. En espérant (oui soyons fou) un troisième épisode que la communauté souhaite voir un jour, ce serait magnifique pour cette série ayant une vraie patte française, ouais, French Touch ça le fait mieux. Messieurs Frédérick Raynal et DotEmu (qui n'est pas un monsieur ^^), je vous souhaite d'en vendre pleins, du moins assez pour que le 2 soit mis en chantier, une fois le 2 sortie, je ne douterai plus en la sortie du 3, après tout on dit bien jamais 2 sans 3, et plus récemment Duke Nukem Forever est bien sortie.... bon le mauvais exemple, ça prouve juste qu'il ne faut pas désespérer. Ce n'est pas mon cas et plonger, re-plonger et rere-plonger dans le monde de Twinsun est juste un pur bonheur pour moi, merci encore de faire perdurer cette histoire, qui, j'estime, à sa place dans le cœur des gamers/euses, au même titre qu'un Zelda ou Mario.

Si l'envie vous prend de découvrir, ou redécouvrir ces jeux, ils sont disponibles en téléchargement payant sur www.gog.com en version française (même si le site est en anglais), et stable sur windows7 (pour le 2, je n'ai pas testé le 1, l'ayant sur PlayStation).

Je rajoute que l'on peut y jouer en mode tactile, manette tactile (la manette et sur l'écran), ou avec une manette physique. Je n'ai testé que la version tactile, et ça marche bien je trouve, même si mes doigts cachent des fois l'action.

Oh, c'est déjà fini, je vais conclure comme Jean-Claude, parce qu'il ne sert à rien de vous en parler, l'idéal c'est d'y jouer, un jeu que je ne vous recommande pas, c'est encore plus fort que ça, mais j'ai peur d'être injurieux ou de vous forcer la main, à se prix là et au lieu d'acheter des merdouilles de candy crush, prenez-vous un LBA, vous ne le regretterez pas.

@+

Oh le sale rêve.

Oh le sale rêve.

Vidéo de DotEmu.

Écran titre.

Écran titre.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonjour,

Je suis en train de jouer à ce jeu et je galère pour faire rouvrir le musée. Pourriez-vous il vous plaît m'expliquer comment faire ?
Répondre
T
http://www.jeuxvideopc.com/jeux/little-big-adventure/soluce/page-8.html
Une soluce bienvenue, j'avoue avoir aussi galéré pour se passage.